Infos Togo Tandjouare 2

Verdure renforcée pour les parks agroforestiers et forêts communautaires

Publié le lundi 19 juillet 2021, par Gabinho

La région des Savanes et la préfecture de Tandjouare en particularité regorgent des essences de plantes qui permettent aux populations locales de pouvoir se procurer des recettes financières ; au rang de ces plantes, le karité. Les fruits de cette plante sont commercialisés et aussi après leur transformation sont consommés à l’échelle nationale comme internationale.
Le karité en voie de disparition est protégé et doit être plus protégé afin de favoriser une plus grande création des ressources financières pour les populations locales. D’où la nécessité d’organiser des activités de restauration de l’environnement afin de procurer les matières premières aux braves femmes et hommes qui s’intéressent à la commercialisation et à la transformation des fruits de cette plante.
Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de soutien au développement économique des femmes et des filles rurales vulnérables dans la région des Savanes, fruit du partenariat entre l’ONG RAFIA et l’Association de Solidarité française d’utilité publique, AVSF ; il est question dans ce présent projet de contribuer de façon durable à l’amélioration des conditions de vies des femmes et des filles de certaines coopératives de femmes par le renforcement institutionnel des groupes de femmes et de filles ainsi que leurs capacités techniques en matière de transformation des produits forestiers non ligneux et la mise sur le marché national voire sous régional, des produits locaux de qualité. Spécifiquement, ce projet veut renforcer les capacités économiques et financières des femmes grâce au développement d’activités génératrices de revenu ; renforcer l’accès équitable des femmes aux facteurs de production et aux droits socioéconomiques de base tout en renforçant la notion d’équité genre (moyen de production, propriété foncière, éducation et santé etc..). Les femmes et filles des coopératives NATAAN-MAN de Doukpélou et TINTAAN-KPAAB de Bagou de la commune Tandjouare 2 sont ces coopératives qui bénéficient de ce projet dans cette préfecture.
Après les activités de sensibilisations sur la gestion concertée des ressources forestières sur le Karité les 07 et 08 juillet, ces coopératives ont mis en terre 1000 plants de karité le 16 Juillet 2021 dans les cantons de Doukpélou et de Bagou .
Il est attendu trois résultats à travers la mise en œuvre du projet , le renforcement des capacités de production et de financement de la transformation des produits forestiers non ligneux, la restauration du couvert forestier par la promotion de la mise en défens du karité.
Les activités de renforcement de ces forêts communautaires ont été réalisées sous la supervision du chef de projet, Mme NAGUIBE Yvette Tchaguimobe avec l’assistance de la direction préfectorale de l’environnent de la préfecture de Tandjouare.
V.G.(T228)