Infos Togo Agriculture togolaise

Valorisation des disponibilités fourragères pour la promotion de l’élevage au Togo

Publié le lundi 29 mars 2021, par Gabinho

L’amélioration de l’alimentation des ruminants est l’une des conditions pour augmenter la production animale et les quantités de produits d’origine animale (viande et lait surtout). Force est de constater qu’à certaines périodes de l’année (pleine saison des pluies et pleine saison sèche) le problème d’alimentation des ruminants devient crucial.

La rareté de l’herbe constatée est non seulement une conséquence de l’extension des habitats humains, mais aussi celle des effets directs du changement climatique, notamment l’avancée du désert, l’alternance des pluies abondantes et irrégulières concentrées sur une courte période et des sécheresses sévères de plus en plus longues.

Le pâturage devient rare et les animaux font de longues distances pour trouver quelques feuilles mortes ou nouvelles repousses après passage des feux de brousse.

Le besoin est grand et souvent les éleveurs nourrissent les animaux avec les sous- produits agricoles en saison sèche.

Conscient de cette situation, le gouvernement appuie le centre agronomique de l’ITRA à Kolokopé dans la préfecture d’Anié pour la recherche et la production des cultures fourragères.

Des espèces fourragères comme Panicum, Bracharia y sont cultivées et récoltées pour la fabrication du foin. La capacité de production du foin à partir du Panicum maximum variété C1 n’est plus à démontrer.

Cette plante est capable de produire 10 à 15 t de MS /ha en saison pluvieuse et 20 à 30 t de MS en culture irriguée. Mais la demande est forte.

Le centre forme beaucoup d’éleveurs chaque année dans le domaine de la
production des cultures fourragères. Ils bénéficient toujours des éclats de souche de Panicum pour le repiquage sur leur site.

Il faut noter que, pour la nouvelle campagne agricole 2021-2022 en lien avec les objectifs de la feuille de route assignée au ministère chargé de l’agriculture, une place importante est accordée à la production fourragère à travers la mise en place les zones d’aménagement pour la production bovine *(ZAPB)* dans le cadre de la promotion de l’élevage au Togo.

Cell com MAEDR