Infos Togo Politique

UNIR sur les traces du parti communiste chinois ?

Publié le vendredi 14 mai 2021, par Gabinho

Le régime en place, depuis le défunt rassemblement du peuple togolais (RPT) à l’actuel parti au pouvoir Union pour la République (UNIR) veut s’inspirer du parti communiste chinois qui fête cette année ses 100 ans. Lors d’un symposium organisé vendredi par les deux parties au siège du parti UNIR, il a été question de « 100 ans du parti communiste chinois, un partenariat avec le parti UNIR ».

Un long discours d’ouverture de l’ambassadeur de Chine au Togo Chao Weidong titré « Cent ans du Parti communiste chinois : Une histoire hors du commun et pleine de gloires » lui a permis de retracer toute l’histoire de la Chine, depuis le pays sous-développé qu’elle était avant de devenir aujourd’hui une puissance mondiale sous le PCC (Parti Communiste Chinois).

Le discours écrit de 17 pages ou de 5611 mots a abordé les différentes périodes de l’histoire du PCC à savoir la première (la révolution de nouvelle démocratie), la 2ème période (la révolution et la construction socialiste), la 3ème période (la nouvelle période de la réforme et l’ouverture et de la modernisation socialiste) et la 4ème période (la nouvelle ère du socialisme à la chinoise).

Dans le domaine économique, la Chine met en œuvre le nouveau concept de développement en vue d’une croissance plus qualitative, bénéficiant mieux au bien-être de la population. Le PCC travaille aussi à renforcer sa gouvernance, en modernisant ses capacités de sorte à mieux correspondre aux attentes de l’époque

De son premier anniversaire jusqu’au centième cette année, le PCC a connu véritablement de moments tumultueux mais l’ambassadeur de Chine révèle que le PCC s’est basé sur un certain nombre de principes qui ont permis de garder le cap jusqu’à ce jour.

« En réponse, Deng Xiaoping a laissé nombre de remarques qui sont jusqu’ici souvent citées, comme « Peu importe qu’un chat soit blanc ou noir, c’est un bon chat s’il attrape la souris », « Nous pouvons passer la rivière par tâtonnement », « Nous devons agir plus et nous engager moins dans des discours vides de sens », « Certaines régions sont favorisées dans le développement dans l’objectif d’accomplir plus vite l’enrichissement commun » », a martelé Chao Weidong.

Après la cérémonie d’ouverture, les deux parties ont eu un huis-clos en dehors des micros et caméras. Le parti UNIR en sort donc bien outillé pour drainer le Togo vers le développement.

« Nous sommes témoins des énormes progrès réalisés par la Chine ces dernières années sur tous les plans et saisissons l’occasion pour féliciter le Parti Communiste Chinois pour tous les efforts déployés depuis 1921 afin de donner à la Chine sa grandeur d’aujourd’hui et au peuple chinois. A UNIR, nous savons qu’en tout temps, nous pouvons compter et bénéficier de l’expérience du PCC dans plusieurs domaines », a déclaré le secrétaire exécutif de UNIR Aklesso Atcholé.

La République Populaire de Chine qui ne base donc ses relations avec les autres pays sur la base des principes politiques promet son soutien au régime en place.

« Je suis convaincu que sous son leadership clairvoyant et éclairé, le parti UNIR dirigera le peuple togolais pour s’engager dans une voie de développement plus radieux et ainsi réaliser le Rêve du Togo », a martelé l’ambassadeur Chao Weidong.

UNIR qui a fêté en avril dernier ses 9 années de règne serait-il sur le pont de faire aussi 100 ans au pouvoir comme le PCC ? Si oui, faites le calcul, combien d’années lui reste-t-il donc à faire… ?