Infos Togo Société

Une table-ronde pour jeter les bases d’un forum bi-annuel sur le leadership féminin

Publié le mercredi 18 mars 2015, par

Toujours dans le cadre des activités marquantes la Journée Internationale de la Femme célébrée tous les 8 mars, le Cercle d’Initiative Citoyenne pour le Challenge et le Changement en Afrique (CICCA) a organisé hier mardi 17 mars 2015, à Lomé, une table-ronde autour du thème, « Quel leadership féminin pour une Afrique émergente ». L’objectif est de favoriser le changement et le progrès du citoyen et de la société qu’il habite par la réflexion et l’échange sur toutes les questions de société, de développer une réflexion citoyenne et d’offrir une perspective multidisciplinaire aux gouvernants et aux gouvernés en matière politique, économique, sociale et environnementale.
Pour le président du CICCA, Me Sylvain Koffi Attoh-Mensah, cette table-ronde est un ballon d’essai pour jeter les bases d’un forum bi-annuel sur le leadership féminin au Togo et en Afrique. « Ce forum nous permettra à l’avenir de consolider la place de la femme africaine en général et de la femme togolaise en particulier dans la société et d’échafauder les meilleures stratégies pour les insérer beaucoup plus davantage dans le processus de la consolidation de l’Etat de droit et du développement socio-économique du contient », a-t-il déclaré.
Le ministre de droit de l’homme, de la consolidation de la démocratie, Me Hamadou Yacoubou, a, pour sa part, loué l’initiative qui selon lui vient renforcer les actions déjà entreprises par le gouvernement.
« Nous saluons la tenue de cette table-ronde qui est une occasion supplémentaire pour réfléchir sur le leadership féminin et les avantages qu’il représente dans les actions en faveur de l’émergence de notre pays », s’est réjouis le ministre des droits de l’homme, Me Amadou.
La rencontre a permis aux participantes d’échanger autour des thématiques comme « la femme africaine et la politique, atout et obstacle », « la femme face aux pesanteurs sociologiques et traditionnelles pour un développement durable », « la femme chef d’entreprise et acteur du développement économique, quelle réalité ».
Charles D, Lomé (Telegramme228)