Infos Togo

Une affaire de mœurs à l’origine du divorce entre le Cabinet Orrick et Pascal Agboyibo ?

Publié le mercredi 2 juin 2021, par Gabinho

C’est une interrogation légitime dans la mesure où, tout porte à croire que les deux parties ne sont pas du même avis sur la divergence qui a conduit à leur séparation en 2019. Alors que l’avocat Togolais, fils de l’ancien Premier ministre togolais, feu Me Yawovi Agboyibo, clame avoir quitté le prestigieux Cabinet américain Orrick, par son propre chef, la version du Cabinet, du moins d’après AfrcaIntelligence n’est pas la même.

« Evincé en 2019 du cabinet américain Orrick à la suite d’accusation d’abus sexuels et de harcèlement émanant d’une ancienne collaboratrice, dossier qui fait encore l’objet d’une procédure de l’ordre des avocats de Paris, l’avocat d’affaires togolais Pascal Agboyibor a rapidement repris du service », c’est ce qu’a écrit AfricaIntelligence sur cette affaire.

En plus clair, indique-t-on, que le fils de feu président national du CAR, a été purement et simplement renvoyé suite à des accusations de viols et de violence et autres par une ancienne employée congolaise.

Vrai ou faux ? Difficile de le dire mais AfricaIntelligence rapporte que l’avocat togolais derrière cette affaire, une ambition du Cabinet Orrick de le « détruire professionnellement », car ne digérant pas son départ.

C’est en tout cas une affaire qui si elle est avérée pourrait avoir des répercussions sur la réputation et la carrière de l’avocat togolais, Me Pascal Agboyibo, qui serait désormais bien actif en République démocratique du Congo (RDC), où il aurait des facilités d’entrée à la Présidence de la République.
T228