Infos Togo Promotion de la jeune fille et réduction de la pauvreté

Rotary Club Lomé ’Doyen’ fait don de machines à coudre à des pensionnaires du CEDAC

Publié le jeudi 9 septembre 2021, par Gabinho

Une nouvelle action de Rotary Club Lomé doyen en faveur des couches démunies du Togo. Investis aux côtés des populations togolaises depuis sa création au Togo en 1967, ce regroupement international d’hommes et de femmes de valeur, a effectué ce Jeudi encore un don aux jeunes apprentis en fin de formation de couture du CEDAC (Centre d’Entraide des Démunis pour l’Apprentissage de la Couture).

En déplacement à la Chambre Régionale des Métiers de Lomé, avec à leur tête, le Gouverneur du District 9102 (composé du Niger, du Bénin, du Ghana et du Togo), Rufine Lima Quenum, en tournée au Togo, et du président de Rotary Club Lomé Doyen, Emmanuel Adekoye Bello, les Rotariens sont allés offrir des machines à coudre au pensionnaires en fin de cycle de ce centre précité, situé dans le quartier Bè Pa de Souza.

Et reconnaissant, ces bénéficiaires l’ont été. En témoigne les mots d’une de leurs porte-paroles. « Nous remercions Rotary Club Lomé et ses responsables pour ce geste à notre endroit. Ces machines nous aideront à nous nourrir. Et nous souhaiterons que ces actions soient pérennes, qu’elles ne s’arrêtent pas à nous mais qu’elles se poursuivent et atteignent d’autres de nos camarades dans le besoin ».

Dans son mot de circonstance, la Gouverneure du District 9102, Mme Quenum, s’est réjoui de ce que ses pairs Togolais s’inscrivent pleinement dans la droite ligne du thème principal de l’année de Rotary International qui est, « servir pour changer des vies », en œuvrant pour l’autonomisation de la jeune fille. Si elle a expliqué qu’en venant en aide aux couches démunies, le Rotary n’a pas pour vocation de porter toute la misère du monde, elle a toutefois manifesté la détermination à jouer leur partition. Parlant de ce don de machines aux apprentis, Rufine Lima Quenum a laissé constater qu’il s’agit pour Rotary Club Lomé d’apprendre à ces dernières comment pêcher et se nourrir pour la vie.

Point de vue pleinement partagé par le président de Rotary Club Lomé Doyen, qui a située l’œuvre dans la dynamique « d’aider les autres et donner un sens à sa vie ». Des différentes explications qui ont suivi, outre le don de machines à coudre de qualité ultra moderne, ces jeunes filles démunies auront droit à la délivrance d’un processus complet de prestations pour l’autonomisation de la jeune fille, avec une « inscription à la Chambre des Métiers », « la formation à l’Entrepreneuriat », « l’éducation financière, citoyenne et la planification familiale », « l’accompagnement sur le guichet FNFI en vue de l’obtention de crédit d’exploitation ». Le tout sur une période d’un an.

Présentant le CEDAC, centre de formation en couture dont les pensionnaires en fin de formation ont bénéficié de ce don, la Directrice, Mme Djatougbé Dravie, a indiqué que sa structure a vu le jour en 2008. Il « a pour mission de promouvoir le statut de la jeune fille pour une participation responsable dans le processus du développement durable et harmonieuse de la société » et pour « objectif de faire de la jeune fille démunie une femme responsable et accomplie ». Il « accueille et forme les jeunes filles démunies et les aide à avoir un travail décent afin de contribuer à la réduction de la pauvreté ». Déjà ce sont une cinquantaine de jeunes filles qui ont été déjà libérées alors que 11 autres sont en instance de l’être après 3 ans de formation en couture.
T228