Infos Togo Pour prendre la défense de Dogbé

Prof Ihou Watéba se met en "tauge"

Publié le lundi 20 septembre 2021, par Gabinho

Si d’autres se sont agités contre la cheffe du gouvernement Mme Victoire Tomégah-Dogbé après sa sortie, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Prof Ihou Watéba quant à lui préfère servir de bouclier à sa patronne en qualifiant son discours d’élogieux, magistral, brillant.
Intervenant dans l’émission Audi-actu sur radio Victoire fm, le prof Ihou Watéba a fait savoir que la décision du gouvernement n’était pas de contraindre le peuple à se faire vacciner mais plutôt une mesure salutaire qui va dans l’intérêt du peuple.
En matière de mauvaise interprétation, le Togolais est très doué, « Vous faites un discours d’une heure de temps, on prend une séquence de 30 secondes qu’on enlève du contexte et on fait du n’importe quoi », a-t-il mentionné.
« Nous devons commencer par faire peur », pour éclairer la lanterne de la population sur ce propos de la Dame, l’infectiologue tellement ému et séduit par le discours, relate les faits.
« J’étais assis derrière Madame le Premier Ministre. Elle a fait son discours qui était élogieux, magistral, brillant. Je n’ai même pas manqué de lui faire des éloges. Cette dame est d’une intelligence inégalée. C’est pas par hasard qu’elle est Premier Ministre, Elle a la compétence, elle a le niveau, elle est maternelle et gentille. Je préfère vous dire la vérité. Quand madame a fini de dérouler sa communication, c’est alors qu’un député a pris la parole et a dit que Madame, après vous avoir écouté, on sent que l’heure est grave. Et qu’il y a nécessité aujourd’hui de dire la vérité qui fait peur pour que les gens se ressaisissent davantage. C’est là que le Premier Ministre a repris en disant, Monsieur, vous avez raison, il faut parfois dire la vérité même si ça fait peur. C’est ça le contexte. Elle n’a pas dit que je vais vous peur. Madame n’a jamais dit ça », a précisé le Prof Ihou Watéba.
Et d’ajouter « quand on arrive à l’histoire du vaccin périmé qui est aussi faux. Il faut comprendre la chose dans son contexte. Madame Dogbé a dit que le Togo ne se permettra pas de jeter un vaccin comme les autres pays qui n’arrivent pas à les consommer et ces vaccins arrivent à péremption. Le Togo à déployé une stratégie qui lui permet de ne pas en arriver là. La victoire pour nous n’est pas que mille personnes aillent se faire vacciner mais c’est plutôt de voir une personne septique changé d’avis et accepté de se faire vacciner. Il y a jamais eu de vaccin périmé au Togo. C’est ce que madame a dit. La stratégie a été tellement planifiée qu’il est impossible d’arriver à une péremption. On doit être fier de notre pays. Le Togo est leader mondial de la communication de la Covid-19. C’est ça la réalité. On faisait 14 émissions par jour à Lomé pendant un an et demi et 12 émissions à l’intérieur du pays par jour. C’est ça qui a permis de glaner les gens une à une qui partent consommer le vaccin. On n’a donc pas inoculé des vaccins périmés. C’est ce que Madame le Premier Ministre a fait savoir ».
Concernant la fermeture des lieux de culte, le ministre révèle que le gouvernement a proposé aux hommes religieux de mettre en place une équipe à l’entrée des lieux pour vérifier les passe-vaccinales, surprenant les autorités religieuses (Evêque et Imam) ont affirmé que c’était impossible et qu’il vaut mieux fermer les lieux de cultes.

Severin A.