Infos Togo Région des Savanes

Naataan pour barrer la voie à l’extremisme violent à la Frontière Burkina-Faso

Publié le vendredi 26 mars 2021, par Gabinho

La frontière entre le Burkina et le Togo a été confrontée ces dernières années à des attaques croissantes d’extrémistes du Burkina-Faso. Au milieu de la violence, le conflit intercommunautaire a augmenté. Même si ces menaces ne sont pas encore violentes au Togo, il est impérieux de prendre des dispositions pour prévenir ces attaques qui troublent ces pays qui vivent depuis ce mal inquiétant.
Le projet « naatann Burkina-Togo » qui signifie fraternité, lancé ce 25 mars à Cinkassé, viendra accompagner les populations dans la lutte pour la prévention de ces attaques djihadistes. C’est le lieutenant -colonel, AKPOBI Mensah qui a, au nom du ministre de la sécurité lancé officiellement ce projet en présence de l’Ambassadeur de l’Allemagne au Togo, son Excellence Mathias VEL TIN, du représentant Résident de Catholic Relief Services (CRS) M. Darren POSEY, de la directrice des Programmes du CRS, Mlle Lucie AMADOU et plusieurs autorités de la ville de Cinkassé avec à leur tête le préfet, M. YANANI Tiékabe.
L’objectif global du projet est de promouvoir la stabilisation des zones frontalières en construisant des communautés pacifiques et résilientes le long de la frontière Burkina -Togo. L’organisation chargée de la mise en œuvre (CRS) créera et renforcera les liens sociaux, économiques à travers la frontière pour renforcer la paix, la confiance et l’interdépendance, réduire les incitations à l’extrémisme violent. Le présent projet se concentrera sur les jeunes et les femmes les plus touchés par l’extrémisme violent, la marginalisation sociale, politique et économique.
Le projet est financé par PATRIB FOUNDATION de la république Fédérale d’Allemagne, exécuté par CRS et ses partenaires Commission Episcopale Justice et Paix du Togo ( CEJP) et l’Organisation Catholique pour le Développement et la Solidarité (OCADES) du Burkina-Faso.
En marge du lancement du projet « naatann Burkina-Togo » ; l’Ambassadeur de l’Allemagne au Togo, son Excellence Mathias VEL TIN a visité une œuvre du projet PASCH au Lycée Nassablé de Dapaong ; ce projet a permis la rénovation entière d’une salle bibliothèque et médiathèque bien équipée. Le projet PASCH depuis son lancement en 2018 a permis des formations et séminaires des professeurs d’allemand, des bourses et voyages pour les élèves excellents en allemand et vient en appui de tout genre pour les cinq établissements du projet PASCH.
V.G.(T228)