Nos régions Yoto, Lacs, Vo et Bas-Mono / Infrastructures routières

Les travaux de réhabilitation des tronçons, Aného-Tabligbo et Amégnran-Afagnan lancés par Faure Gnassingbé

Publié le mercredi 18 mars 2015, par

Dans le cadre de son programme d’actions prioritaires en matière d’infrastructures routières, le gouvernement de la République togolaise à travers le ministre des travaux publics et des transports se propose de réhabiliter et de renforcer les routes nationales transversales Tabligbo-Aného (43 km) et Amégnran-Afagnan (12 km). Pour ce faire, le premier coup de pioche des travaux de réhabilitation de la nationale N° 4 et 36 a été effectué hier mardi 17 mars 2015 à Dzrekpo (Amegnran) dans le Vo par le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé.
40 ans après la construction des voies qui desservent les préfectures de Yoto, Lacs, Vo et Bas-Mono aient été construite, le moment opportun est venu pour le gouvernement togolais de passer à la réhabilitation des routes Aného-Tabligbo, Amégnran-Afagnan.
D’un montant total de 38 628 938 681 Fcfa, ces deux tronçons longs de 55 km dont les travaux vont durer 22 mois, sont financés par la Banque Ouest Africaine de Développement BOAD et l’Etat Togolais. Ces routes après réhabilitation auront à servir les localités de Tabligbo, Amégnran, Afagnan, Anfoin, Glidji et Aného.
Rappelons que le projet est localisé dans la région maritime plus précisément dans les préfectures de Yoto, des Lacs, de Vo et du Bas-Mono. Et ces routes une fois réalisées faciliteront le développement socio-économique de la zone Est de la région maritime, zone de fabrication du ciment et de culture par excellence de maïs, du manioc, mais aussi de palmeraies et de grandes plantations de tecks. Les travaux seront effectués par la société COLAS Afrique et contrôlés par le groupement B.F CONSEIL/ACE.
L’ESPION du Bas mono