Infos Togo Journée mondiale de la femme

Les femmes musulmanes sensibilisent leurs consœurs sur la pertinence de l’Autonomisation de la femme

Publié le lundi 16 mars 2015, par

Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la femme, le Réseau des Femmes Musulmanes d’Afrique-branche Togo (REFMA-TOGO) a organisé le samedi 14 mars dernier à Lomé une journée de sensibilisation à l’ endroit des femmes revendeuses, sur la pertinence du thème de cette année à savoir « Autonomisation de la femme pour la prospérité du Togo ». Présidé par le Secrétaire général du Ministère de l’Action Sociale et de la Promotion de la Femme, M. Stanislas Bileba, la réunion s’est tenue au siège du REFMA-TOGO.
Selon la Présidente de REFMA-TOGO, Mme Azia Koura Bodji Sirina, l’objectif de la rencontre est de sensibiliser les femmes revendeuses pour permettre à « toutes de méditer sur le rôle qui est la sienne en vue de soutenir les efforts que déploient l’Etat et les organisations de la société ». « Il faut que les femmes sentent que les efforts sont en train de se faire et à elles aussi de jouer leur rôle », a-t-elle expliqué.
Après avoir félicité le REFMA-TOGO pour cette initiative, le Secrétaire général du Ministère de l’Action Sociale et de la Promotion de la Femme, M. Stanislas Bileba, a indiqué que lorsqu’on parle de l’autonomisation de la femme, c’est une nécessité pour le développement du Togo dans sa vision 2030. « Pour s’assurer que la vision 2030 se réalise dans de bonnes conditions et porte les fruits escomptés, il n’est pas opportun de laisser en marge les femmes » a-t-il ajouté.
Pour lui, cette activité est la bienvenue pour apporter sa contribution dans la réalisation de la vision 2030 du Togo. « Les problèmes des femmes doivent être prises en compte pour le développement », a-t-il indiqué.
Le REFMA est une association continentale créée en 2008 par les femmes musulmanes de tous les pays d’Afrique qui pensent que le bien-être de la femme est le développement de l’humanité. Elle lutte en faveur des droits des femmes. La branche togolaise est dirigée par Mme Azia Koura Bodji Sirina.
Rachel D., Lomé (Telegramme228)