Infos Togo Togo-Covid-19

Les adeptes des fêtes traditionnelles peuvent encore attendre

Publié le lundi 12 juillet 2021, par Gabinho

Par un communiqué conjoint des ministres Payadowa Boukpessi de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires, et son collègue de la culture et du tourisme, Pierre Lamadokou, le gouvernement réitère son interdiction des regroupements pour la célébration des fêtes traditionnelles, interdiction formulée depuis 2020.
« Les différentes rites seront exclusivement réalisés dans chacune des familles concernées par l’édition 2021 des cérémonies ancestrales, comme cela a été le cas en 2020 », lit-on dans le communiqué
Ce maintien de l’interdiction des regroupements pour la célébration des fêtes traditionnelles entre dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 surtout en ces temps où la contamination a repris sa flèche ascendante. l
« Tenant compte du contexte de l’état d’urgence sanitaire toujours en vigueur, dans le cadre de la lutte contre la pandémie à la Covid-19, les regroupements de personnes ont été drastiquement limités. Cette mesure demeure en vigueur. Ceci étant, les regroupements pour la célébration des fêtes traditionnelles demeurent encore interdits jusqu’à nouvel ordre », a-t-on précisé.
De ce fait, les fêtes traditionnelles Evala, Akpéma (dans la préfecture de la Kozah), la prise de la pierre sacrée (dans la préfecture des Lacs), Ayizan (dans la préfecture de Zio), les fêtes des ignames (dans plusieurs préfectures), Agbogbozan fête des Ewé (dans la préfecture de Haho), Tingban-Paab (dans la préfecture de Tône) ne connaîtront pas l’ambiance d’antan.
T228