Infos Togo Ville de Killen aux Etats-Unis

Le Togolais Djiffa Atase abat froidement sa femme et deux autres personnes

Publié le jeudi 12 mars 2015, par

Grande a été l’émotion le lundi 23 février dernier au réveil dans la petite ville de Killeen dans le comté de Bell/Texas aux Etats-Unis. Et pour cause, rapporte le journal américain Dailymail, la triste nouvelle de l’assassinat de trois paisibles citoyens qui seraient froidement abattus par un mari en colère. D’après nos confrères de Icilome qui rapportait les écrits du journal américain, l’homme du nom de Djiffa (Giffa) Atase, un militaire de la base de Fort Hood, s’est rendu dimanche peu avant le drame, chez ses voisins, puis a ouvert le feu sur ces derniers avant de traîner sa femme, Aurore Dawn de nationalité canadienne, à la maison avant de l’abattre. Le forfait commis, il se donnera également la mort. Ce qui fait un total de quatre morts relevé par la police de cette localité. On parle également de deux autres femmes qui le ressortissant togolais aurait grièvement blessé et qui sont dans un état critique.
Toujours d’après la presse américaine, ce drame peut tirer son origine des problèmes conjugaux qu’il y avait entre Djiffa et sa femme Aurore. Mais aller jusqu’à penser que Djiffa, connu pour son calme légendaire, pourrait aller jusqu’à tourner son arme contre des gens et pour finir, contre lui-même, ces anciens camarades de classe au Collège Saint Joseph de Lomé et autres connaissances n’en revenaient pas à l’annonce de la nouvelle de ce drame.
Pour rappel, Djiffa a été de la promotion 2004 -2006 du Collège Saint Joseph de Lomé et y a fait la Terminale G2 A.
Le fils de Djiffa et de sa femme Aurore, âgé de 3 ans, devra être confié aux parents de la femme qui aussitôt informés du drame ont fait le déplacement sur la petite ville de Killeen.
G.K