Nos régions Savanes

Le Recensement national des infrastructures sociales et économiques lancé

Publié le lundi 23 août 2021, par Gabinho

Le Togo fait face à un déséquilibre en termes de répartition des infrastructures et équipements sur l’ensemble du territoire national.

Pour faire émerger des pôles de cohérences nationales, le gouvernement togolais s’est engagé à faire implanter massivement et de manière harmonieuse, de nouvelles infrastructures socioéconomiques à travers le pays. Une vision pour assoir une nouvelle politique cherchant à faire disparaitre les clivages territoriaux en matières d’accès aux infrastructures socio-collectifs et réduire sensiblement la pauvreté car l’accès équitable des populations aux infrastructures économiques est un facteur important mais aussi un vecteur d’une croissance inclusive au bénéfice des couches sociales les plus défavorisées.

Face à ces enjeux et aux défis à relever afin de favoriser un Togo édifié où les citoyens bénéficient des mêmes chances et des mêmes opportunités pour réaliser leur potentiel et prendre en main leur destin, il urge donc de répondre résolument aux préoccupations liées à un épanouissement total des concitoyens ainsi qu’au développement viable et durable.

Ainsi, le gouvernement togolais veut, par le projet de renforcement des infrastructures sociales et économiques (PRISE) qui requiert l’implication de tous les acteurs dont les interventions et la structuration du terroir national, va favoriser l’équité dans l’accès des togolais aux infrastructures et services socio-collectifs.

Le projet a été lancé en début du week-end passé à Dapaong par le ministre délégué en charge du Développement des territoires, en présence du ministre de la Sécurité et de la Protection civile et les autorités de la région. Le projet sera mis en œuvre par le cabinet MITSIO MOTU qui dispose d’une bonne connaissance dans ce genre d’opération.
V.G (T228)