Infos Togo Savanes

Le programme ARPEJ pour une meilleure protection de l’enfance et de la jeunesse

Publié le mardi 8 juin 2021, par Gabinho

La pauvreté au sein des communautés engendre beaucoup de difficultés au rang desquelles la mauvaise prise en charge des membres des différentes familles qui composent ces communautés. Difficultés mal gérées provoquant des troubles de comportements surtout au niveau des enfants.
L’enfance qui précède l’adolescence et la jeunesse doit être contrôlée et faire objet de préoccupation dans les ménages. La mauvaise éducation et surveillance perturbe l’enfance et la jeunesse. Au Togo, 19,1% des enfants sont privés du soutien de leurs parents, de manière définitive, partielle ou intégrale et le nombre d’enfants ayant perdu un ou deux parents était estimé à 360 000 en 2018.
Pour contribuer à répondre à cette situation, le programme ""Approche Régionale pour la Protection de l’Enfance et de la Jeunesse (ARPEJ)"" est développé par SOS Villages d’Enfants France et les associations nationales partenaires du Burkina- Faso, du Togo, de la Côte d’Ivoire et a obtenu le financement de l’Agence Française de Développent (AFD) pour trois ans. Le programme ARPEJ vise à renforcer des droits de l’enfant en améliorant la prise en charge et la protection des filles et garçons en situation de vulnérabilité, d’ici 2023.
Lancé en début du week-end dernier, il était question d’informer officiellement les parties prenantes et les populations locales sur la portée, la durée et autres informations liées à la mise en œuvre dudit programme afin d’obtenir une meilleure adhésion et susciter leur engagement pour une mise en œuvre réussie et la réalisation des changements escomptés.
V.G (T228)