Infos Togo Togo-Insécurité

Le ministre Tengué aurait été braqué à son domicile, un commandant et ses éléments aux arrêts

Publié le mercredi 18 août 2021, par Gabinho

« Ministre braqué à domicile jeudi nuit, hommes cagoulés malgré sa garde rapprochée. Document, téléphones et autres emportés. Curieux braquage ». C’est par ce poste sur sa page Facebook que le confrère Ferdinand Ayité a alerté de la situation.

Des sources complémentaires ont confirmé l’information. Il s’agit du ministre de l’Économie maritime, de la Pêche et de la Protection Côtière, Edem Kokou Tengue.

L’incident s’est produit le jeudi 12 août 2021 (la semaine dernière donc) à son domicile à Agoè-Nyivé en face de l’Ecole Mariam. Selon le Directeur de Publication du bihebdomadaire L’Alternative qui, d’ailleurs, a consacré un article dans sa dernière parution, le ministre était en train de dormir tranquillement dans sa chambre à coucher quand, dans son sommeil, il a senti une présence humaine. Il s’est retrouvé nez à nez avec des individus cagoulés qui lui ont intimé l’ordre de sortir de la chambre. Le temps d’aller alerté ses gardes rapprochés et remonter dans la chambre, les braqueurs ont disparu. Une scène qui ressemble aux films d’action de Hollywood.

Heureusement que ces individus n’ont pas porté atteinte à l’intégrité physique du ministre Edem Tengue. Les individus cagoulés se sont juste emparés de son téléphone, des documents et de son ordinateur. Ils auraient également emporté une somme d’argent.

Le phénomène de braquage est monnaie courante au Togo. S’agit-il dans ce cas des malfrats comme d’ordinaire ou des réseaux qui s’apposent aux réformes dans le secteur maritime et au Port autonome de Lomé ? Y a-t-il un lien avec les incendies du 10 juillet au Port Autonome de Lomé ? Au lendemain de cet incendie, plusieurs mesures préventives ont été préconisées dont l’examen de toutes les cibles de malveillance et de terrorisme au Port Autonome de Lomé.

Il faut rappeler que le ministre Tengue, précédemment Directeur Général de Maersk- Togo, est l’un des rares à n’avoir pas de local propre depuis sa nomination. L’ancien siège de Togotelecom sur l’Avenue Grunitzky annoncé pour abriter le ministère de l’Economie Maritime, n’a jusque-là pas été rénové.

Outres ces informations contenues dans la parution de Lundi dernier du journal Le Correcteur, Fraternité de ce Mercredi 18 Août 2021, poursuit qu’un commandant et ses éléments sont mis aux arrêts dans cette affaire de braquage. "Aux dernières nouvelles, un Commandant qui était directement à la tête de l’opération et certains de ses éléments ont été mis aux arrêts. Une partie des matériels et autres éléments emportés ont été saisis", pouvait-on lire dans les colones du journal qui poursuit, "il se révèle que le ministre appelé à des réformes dans le milieu maritime est au centre d’une guerre de mafia interposée autour du business sur la mer".

Sources : Le Correcteur N° 1002 du Lundi 16 Août 2021 et Fraternité du N°413 du Mercredi 18 Août 2021