Infos Togo Politique

Le député Targone et Derick Tamandja en cavalier solitaire vers CAP 2015 ?

Publié le mardi 10 mars 2015, par

Si tout porte à croire que la désolidarisation du Député Sambiri Targone N’wanki et certains de se proches de Dankpen, de la décision de suspension de la participation du PDP aux activités de CAP 2015, semble être consommée, à preuve, la réaction de l’ex-directeur de campagne de l’élu du peuple, ce mardi matin chez nos confrères de Radio Victoire fm, Derick Tamandja, et confirmée toujours ce jour par un communiqué signé du député lui-même, la généralisation de cette désolidarisation n’est pas visiblement traductrice de la réalité sur le terrain à en croire certains militants du PDP.
Ainsi, à la suite de l’annonce de la démission prévisible des militants de Dankpen…, Binah, Dapaong et Sotouboua, ces derniers disent ne pas se retrouver dans une telle annonce. Nos interlocuteurs, suite à l’article rapportant la réaction de Derick Tamandja, visiblement pas ressortissants de Dankpen, disent qu’il serait d’ailleurs mieux pour aussi bien M. Tamandja que Targone de parler plus de leur milieu que de vouloir généraliser pour faire croire que les militants de ces localités précitées partagent leur décision de désolidarisation du PDP pour continuer leur lutte dans CAP 2015.
Mieux nos interlocuteurs dénoncent une manœuvre d’un des partis politiques de l’opposition pour s’arroger les fruits de la lutte faite durant sept années par le PDP pour se constituer un électorat acquis à l’opposition dans le Dankpen.
Pour rappel, à l’origine de cette joute entre des responsables et militants du PDP, la déclaration du président national Bassabi Kagbara, au cours d’une interview où il rapportait des plaintes de militants pour justifier un retrait du parti de CAP 2015. « Nos militants se plaignaient notamment des difficultés de collaboration franche et sincère entre eux et des représentants de certains partis membres de Cap sur le terrain avec un sentiment de discrimination et de mise à l’écart qu’ils ne comprenaient point. Malgré nos tentatives pour ramener l’harmonie et rassurer nos militants, ces plaintes n’ont cessé de monter au bureau national. Concomitamment à ces plaintes, il se percevait également un risque réel de boycott des opérations de révision des listes électorales. Il fallait donc que je descende moi-même sur le terrain pour sauver l’essentiel. Mais je me suis rendu compte que les positions ont été trop écarlates. Nos militants nous ont signifié clairement qu’ils ne se reconnaissent plus dans Cap 2015. Un constat regrettable pour moi personnellement. Mais il fallait en prendre acte. J’en ai donc informé aussitôt le candidat Fabre et nous nous sommes parfaitement compris. Il se posait au PDP le risque, de perdre non seulement nos militants, mais aussi d’ouvrir une longue crise identitaire au sein de notre parti », avait déclaré Bassabi Kagbara.
Mais à l’allure où vont les choses, on peut craindre que le PDP ne perde le seul siège de député dont il dispose, puisque c’est un siège occupé par Targone N’wanki. Tout porte en tout cas à croire que le PDP est en train de subir le même sort que celui de l’ADDI qui a fini par perdre l’un de ses députés en la personne d’Alphonse Kpogo en faveur de l’ANC, qu’il a rallié bagages, écharpe de député en bandoulière sur le corps et siège sur la tête, au détriment du parti qui l’a fait venir l’Assemblée nationale.
G.K, Lomé (Telegramme228)