Infos Togo Société

Le changement du monde passe par la mentalité des femmes

Publié le lundi 8 mars 2021, par Gabinho

Porte-parole du gouvernement, le ministre de la Communication et des Médias, Professeur Akodah Ayewouadan, conçoit à sa manière la responsabilité des femmes dans le développement. Il a lâché cette approche ce lundi 08 mars lors de la célébration de la journée internationale de la femme.

Devant les femmes de son cabinet ce jour, le Professeur Ayéwouandan a réitéré à ses interlocutrices combien le Togo a la chance d’avoir un véritable mouvement de promotion de la femme. Plus besoin de trainer sur les faits qui parlent d’eux-mêmes depuis quelques années et qui se sont encore renforcés ces derniers mois.

Le gouvernement actuel en est une plus grande illustration, puisqu’il est dirigé par une femme, une première dans l’histoire du Togo depuis les indépendances. Victoire Tomégah-Dogbé a aussi implémenté cette politique de promotion dans la composition de son équipe avec plus d’une dizaine de femmes dans son gouvernement.

Le gouvernement ne veut cependant dormir sur ses lauriers. Le porte-parole du gouvernement rassure de la volonté des autorités togolaises de mieux faire.

« Nous devons, avec les moyens qui sont les nôtres, corriger les inégalités afin que la promotion de la femme demeure une réalité »’, a déclaré le ministre.

Premières concernées, les femmes doivent elles-aussi jouer leur part de responsabilité. Le ministre les a encouragées à se saisir des opportunités de formation, dans le but de consolider les maillons qui leur permettront d’asseoir leur autorité.

« Pour changer le monde, il faut commencer à changer la mentalité des femmes, car ce que nous devenons, nous le tenons de nos mères », a martelé le porte-parole du gouvernement.

D’ici les prochaines années, le monde entier veut atteindre la parité 50-50 entre les hommes et les femmes. Wait and see !

T228