Infos Togo Bras de fer STT-Gouvernement

La STT marche jeudi prochain

Publié le lundi 30 mars 2015, par

La Synergie des travailleurs du Togo était en Assemblée générale le vendredi 27 mars 2015 à Lomé. Objectif, faire le bilan des cinq jours de grève de la semaine et définir la suite des actions à suivre jusqu’à satisfaction de la plate-forme revendicative. Ainsi, après regroupement des propositions des travailleurs de l’intérieur et de ceux de Lomé, la STT exige la libération immédiate de toutes les personnes arrêtées et détenues après les émeutes de Gléi, et projette une grande marche sur toute l’étendue du territoire, le jeudi 02 Avril 2015.
Si la STT se dit satisfaite du bilan des cinq jours de grève de cette semaine. Elle se dit plutôt choquer par les accusations portées contre elle par certains ministres, suite aux violences enregistrées dans certaines localités du pays au cours de leur grève, le Cas de Gléi.
« Probablement la grève a été très bien suivie mais nous déplorons quelques violences et intimidations faites contre aussi bien nos membres que les élèves. En parlant de ces violences constatées à Gléi cette semaine, nous réfutons l’accusation prononcée par certains ministres contre la synergie qui ne s’est ni de près ou de loin souscrite à ces violences et nous demandons immédiatement la libération des élèves détenues ainsi que d’autres personnes qui sont en détention depuis plus de 24 heures. Nous voulons réitérer notre détermination à procéder à des actions non violentes », a laissé entendre le porte-parole, Dr Gilbert Tsolegnanu.
Et face au silence du gouvernement, la STT décide ce qui suit : « lundi, nous allons produire un document officiel dans le respect des lois en vigueur dans notre pays relative aux manifestations publiques, une information de procéder à une marche citoyenne nationale pacifique de Lomé en Cinkassé qui aura lieu le jeudi. La synergie par son conseil organise une conférence de presse mardi pour informer les médias et dénoncer les accusations malencontreuses portées contre elle par le gouvernement, rappeler les revendications qui figurent sur sa plateforme et réaffirmer sa disposition à discuter de sa plateforme avec le gouvernement. Mercredi en préparation à la marche de jeudi les secteurs actifs observeront un sit-in dans leur lieu de travail de 8 h 08 à 10 h 10 ».
L’itinéraire de cette marche sera annoncé selon les organisateurs lors de la rencontre avec la presse le mardi 31 mars.
Charles D., Lomé (T228)