Infos Togo Golfe 1/Journée de la femme africaine et inclusion financière

La mairie s’investit dans le renforcement des activités commerciales des femmes

Publié le lundi 2 août 2021, par Gabinho

Dédiée à la femme africaine pour le rôle crucial qu’elle a joué dans la libération du continent noir du joug colonial, cette journée de 31 juillet a été célébrée d’une manière particulière dans la commune de Golfe 1 où vingt (20) femmes ont bénéficié d’un prêt de 50 000 CFA de la part de la mairie pour renforcer leur commerce.
Commémorant cette journée historique, le Maire Gomado Koamy Joseph et ses collaborateurs ont rassemblé les braves femmes autour du thème « Inclusion financière des femmes : des défis et opportunités ». L’élu local a rendu un hommage vibrant aux femmes africaines notamment aux Nana Benz togolaises qui représentaient autrefois les figures emblématiques du développement au Togo.
A cette occasion, la mairie a lancé le projet d’nclusion financière afin renforcer le commerce et activités génératrices de revenus des femmes de la commune de Golfe 1 surtout en cette période particulière liée à la Covid 19 où les femmes peinent à s’en sortir financièrement. A en croire le Maire Gomado, quand une femme travaille, c’est toute une famille qui est nourrie et qui vit correctement.
A présent, la mairie a ouvert ses bras à 20 femmes qui ont bénéficié de ce projet d’appui financier qui est semblable à celui du Fond national à la finance inclusive dont, le Conseil municipal s’en est inspiré.
Ces femmes choisies selon des critères définis par les chefs de quartiers-CDQ, seront suivies et accompagnées par le Conseil communal pour atteindre le résultat escompté.
« Le Conseil communal est disposé à accompagner ces femmes pour qu’on puisse avoir dans notre commune des femmes Nana Benz. C’est-à-dire, pas forcément des femmes qui vendent des pagnes mais celles qui peuvent aller en Chine à Dubai et faire venir des bateaux au port de Lomé », a précisé M. Gomado et d’ajouter, « Si l’objectif est atteint, ces femmes financièrement aisées peuvent contribuer au développement de la commune à travers le payement des taxes et impôts ».
Enchantée par l’initiative, Agbewolé Amélé, une des bénéficiaires, a exhorté ses soeurs à la bravoure et au bon usage du prêt.
T228