Infos Togo Confiscation des libertés fondamentales par le Pass vaccinal

La LCT invite l’Exécutif à suivre les instructions de l’OMS

Publié le vendredi 24 septembre 2021, par Gabinho

Il y a de cela deux semaines, l’accès aux lieux administratifs est conditionné par la présentation d’un pass-vaccinal, cette mesure contraignante confisque les libertés fondamentales des citoyens. Défenseur du peuple, la Ligue des consommateurs du Togo s’insurge contre le gouvernement et l’invite à renoncer cette option de pass-vaccinal.
La LCT s’oppose vivement à cette mesure sans fondement juridique passant par la stratégie d’obliger la population à consommer des vaccins qui font objet de polémique suivie de la fermeture des lieux de cultes, l’interdiction des séminaires et certaines activités impactent négativement l’économie.
Ainsi sa déclaration du 22 août 2021, LCT fait observer que « dans le secteur judicaire, étant donné que les vaccins font l’objet d’énormes polémiques et qu’à tort ou à raison certains ne veulent pas du tout en entendre parler, la décision de conditionner l’accès des bâtiments publics à la présentation d’un Pass vaccinal pourrait décourager certains justiciables et acteurs du système judicaire de prendre part aux procès pour jouer leur rôle. Ce qui fait entorse au droit d’accès à la justice et à un procès équitable ».
Cependant l’Exécutif est invité à emboîte le pas de l’Organisation Mondiale de la Santé qui dans sa lutte contre la Covid-19 met l’accent sur la nécessité de rendre accessibles et obligatoires les tests de Covid-19. Car ils permettent une prise en charge précoce des malades et freinent la propagation de la pandémie.
Raison pour laquelle la LCT invite le Gouvernement à rendre gratuits et obligatoires les tests en lieu et place de la confiscation des droits les plus élémentaires des citoyens
Invitant le gouvernement à renoncer au pass-vaccinal, la LCT réitère sa demande d’ouverture des frontières dans le but de permettre la reprise des activités pour les acteurs frontaliers.

Severin A.