Infos Togo Procès en Appel

La condamnation de Djimon Oré pour deux ans de prison confirmée

Publié le jeudi 14 octobre 2021, par Gabinho

Le procès en appel de l’opposant togolais, ancien député et ancien ministre, Djimon Oré, s’est déroulé ce Jeudi à Lomé.
Selon la décision rendue par la Cour d’Appel, le président national du Front des Patriotes pour la Démocratie (FPD), reste en prison et devra purger sa peine de deux ans de prison à lui infligée en première instance. Ce jugement a été donc confirmé contre celui qui est reconnu « coupable pour outrages aux représentants de l’autorité publique et diffusion de fausses nouvelles ».
Un jugement qui désole les défenseurs des droits humains. Ainsi, Emmanuel Sogadji de la LCT sur sa page Facebook écrivait, « c’est dommage pour la liberté d’expression. Toute notre solidarité à lui et notre soutien moral à sa femme et surtout à ses enfants. Que dame nature l’accompagne dans cette épreuve ».
Dans une analyse de situation, le Professeur Togoata Apédo-Amah, pour sa part juge que « c’est un scandale de plus qui démontre la nature liberticide de la dictature militaire ».
Pour rappel, Djimon Oré, ancien lieutenant du Chef de file de l’opposition togolaise, Gilchrist Olympio alors qu’il était encore à l’UFC, a été arrêté le 29 avril 2021, à cause des propos tenus dans une interview où il dressait un tableau sombre de l’indépendance togolaise.

T228