Infos Togo Golfe 2

La clôture de l’EPP Aniko Palako réhabilitée par l’Association des anciens élèves, APR

Publié le vendredi 8 octobre 2021, par Gabinho

« Des années durant, notre école était exposée à des petits bandits du quartier qui s’y infiltraient pour voler, d’autres pour faire leurs besoins dans nos sanitaires », ainsi le Directeur Groupe B, Francis Koudjo Ozou, décrivait la vie d’avant de l’EPP Aniko Palako I de Nukafu. Ce passé n’est désormais qu’un mauvais et vieux souvenir. Et pour cause, les anciens élèves de cet établissement scolaire en plein cœur de Lomé, ont dans un sursaut d’un fils reconnaissant envers sa mère, fait un geste dans le sens de la sécurisation du site de l’école.

En effet, regroupés au sein de l’association APR (Aniko Palako Retrouvailles), ces anciens élèves à la tête desquels se trouve Patrick Amédégnato, ont décidé de refaire la clôture de l’établissement pour lui donner un visage encore plus attrayant et difficile à être escaladé par tout individu. Ces travaux finis, les membres de l’APR ont remis l’ouvrage ce Vendredi 08 Octobre 2021, au cours d’une cérémonie présidée par le Maire de la Commune de Golfe 2, Dr James Amaglo.

Dans son mot à l’endroit des membres de l’APR et des enseignants de l’EPP Aniko Palako, l’élu local s’est réjoui du nouveau visage donné à cet établissement se trouvant sur son territoire communal. « C’est joli, très joli. C’est une éducation que vous semez et ça va germer. C’est un geste qui se fait au moment où on parle de décentralisation. Je suis heureux de ce que vous nous donnez la voie à suivre, de ce que l’école publique doit être », a-t-il déclaré.

Il y voit dans la démarche de cette association, regroupant 149 anciens élèves dont une quarantaine se trouve aujourd’hui dans la diaspora, « une grande force pour le développement de nos communautés ». Et enfin, croit-il déjà qu’ « ensemble, nous allons faire de très belles et grandes choses ».

En un président heureux également de l’accomplissement de ce projet en faveur de leurs enfants en apprentissage dans cette école, M. Amédégnato, a situé leur action dans la ligne de ce que « cette école, notre mère, nous a formés et fait de nous ce que nous sommes devenus aujourd’hui. Nous ne pouvons pas nous taire devant son délabrement parce que cette école est très importante pour nous ». Il a profité de l’occasion pour annoncer d’autres actions qu’ils projettent en faveur des apprenants et du corps enseignant. « Nous avons une vision pour cette école. Notre espoir est de voir cette école grandir, et devenir la meilleure école du Togo », a-t-il affirmé. Outre la réhabilitation des murs de l’école, lui et ses camarades comptent badigeonner toutes les classes des deux groupes et instaurer un accompagnement dans le domaine de la culture de l’excellence (des prix aux élèves et l’octroi de matériels didactiques…).

Pour information, cette réhabilitation de la clôture de cette école portant le nom de Feu Sergent-Chef Aniko Palako, ancien collaborateur de feu Gnassingbé Eyadéma, décédé dans l’attentat de Sarakawa le 24 Janvier 1974, et correction des dégradations et fissures sur les murs des salles de classe, ont coïncidé avec la réfection du sol de certaines salles de classe par la Mairie de la Commune de Golfe 2.
T228