Nos régions Kara

L’UCCM ESSODOM de Lama outillée sur les techniques d’amélioration de leur condition de vie

Publié le jeudi 15 septembre 2022, par Gabinho

La femme, l’être aux mille bras, s’efforce en se donnant pour arriver au bout du tunnel de toutes les souffrances qu’elle vit ; elle se bat et mérite tout soutient indéfectible pour son épanouissement exhaustif.
L’Etat togolais, soucieux de l’avenir ou du meilleur lendemain entreprend tout pour arriver à satisfaire la FEMME Togolaise. Aux côtés de l’Etat pour ces femmes, sont présentes les organisations non gouvernementales, organismes internationaux et autres structures d’accompagnement. Les femmes au sein de la coopérative ESSODOM de Lama ont bénéficié d’un soutien du Fonds National d’Apprentissage, de Formation et de Perfectionnement Professionnels – FNAFPP pour l’amélioration des conditions de vie des membres de l’union des sociétés coopératives productrices de maïs, ESSODOM de Lama.
Le présent soutien vise donc à améliorer les compétences techniques de ces productrices en matière d’élevage traditionnel amélioré (préparation des provendes, hygiène et soins vétérinaires, technique de conduite des animaux et reproduction) et renforcer les capacités des participantes en gestion d’une activité génératrice de revenu (AGR).
La formation a pour résultats au niveau public cible de susciter les compétences nouvelles et du savoir-faire en techniques d’élevage traditionnel amélioré de volailles et de petits ruminants et le revenu de ces productrices bénéficiaires de la présente formation.
L’activité est réalisée le mardi 13septembre 2022 à Kara, en présence des autorités locales et les dirigeants du FNAPP.
Au niveau du promoteur, l’UCCM ESSODOM de Lama dispose désormais en son sein des compétences pour assurer un service d’élevage de qualité à ses membres, et plus de 120 emplois seront créés dans la préfecture après la formation.
Des modules axés sur les techniques d’élevage (volailles et petits ruminants) traditionnel amélioré, Gestion des AGRs et calcul du coût de revient des animaux ont été dispensés pour mieux outiller les membres de la coopérative bénéficiaire.
V.G.(T228)