Infos Togo Présidentielle d’avril 2015

L’ordre d’opération de la FOSEP 2015 connu

Publié le vendredi 27 mars 2015, par

Faire connaitre à tous les acteurs impliqués à chaque niveau de responsabilité, l’ordre d’opération de la Force de Sécurité Election Présidentielle de 2015 (FOSEP 2015), tel est le but d’une rencontre d’échange et d’information organisée hier jeudi 26 mars 2015 à Lomé, par le ministère de la Sécurité et de la Protection civile. Une occasion pour la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), le ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales ainsi que le ministère de la Sécurité et de la Protection civile, de rappeler aux chefs de commandement de la FOSEP 2015 leur rôle et mission tout au long du processus électoral.
Ainsi, Yark Damehame, ministre de la Sécurité et de la Protection civile a, dans son allocution, rappelé l’objectif du gouvernement en mettant en place, pour cette élection, la FOSEP. « Le premier objectif du gouvernement en mettant en place cette force suivant le modèle et le schéma de ses prédécesseurs est en plus de la consolidation des acquis des années passées, de tout mettre en œuvre pour garantir la tranquillité et la quiétude auxquelles aspirent tous les acteurs impliqués dans le processus des prochaines élections et nos populations », a-t-il indiqué. Il a pour la même occasion invité tous les acteurs à avoir confiance en la FOSEP 2015.
Le ministre Gilbert Bawara, ministre de l’Administration Territoriale est, pour sa part, revenu sur les nouveaux enjeux de l’élection en terme d’organisation et a exhorté la FOSEP à accompagner le processus en toute neutralité. « Quel message allons-nous donner à nous-mêmes, aux pays voisins, à la CEDEAO et à la communauté internationale si après avoir réussi les élections en 2007, en 2010 et en 2013, l’élection présidentielle de 2015, devait consacrer non pas une avancée mais un recul ? Je crois que ce n’est pas seulement le gouvernement qui a intérêt à affermir le climat d’apaisement politique, qui a intérêt à consolider le processus de réconciliation nationale, c’est chacun de nous », a martelé le ministre Bawara.
En rappel, la FOSEP 2015 a pour mission de garantir la tranquillité publique avant, pendant et après l’élection présidentielle de 2015, d’assurer la sécurité des rencontres ou réunion des partis politiques, sécuriser les matériels de la CENI, les bureaux des Commissions électorales locales, le convoyage des matériels de résultats etc.
Charles D., Lomé (T228)