Infos Togo

L’AUTRE PANDÉMIE AU TOGO : LA CHERTÉ DE LA VIE

Publié le vendredi 9 avril 2021, par Gabinho

Ceci n’est pas une appréhension propre à votre organe mais bien du MMLK du pasteur Edoh Komi. Pour le mouvement, les Togolais outre la pandémie de Covid 19 sont confrontés à unepandémie qui est celle de la cherté de la vie... Lecture !

Le Mouvement Martin Luther King constate que la cherté de la vie prend une ampleur exponentielle au Togo et appelle à l’arrêt immédiat de cette flambée spectaculaire des prix des produits de première nécessité.

Les indices et les signes pour une cherté de la vie étaient visibles avant l’augmentation des frais au niveau des péages et l’institution de la Taxe sur les véhicules à moteur (TVM). Mais ces deux facteurs constituent sans doute l’eau qui a débordé le vase. Du coup , nous assistons avec désespoir et amertume à une augmentation des prix des vivres et des non vivres sur le marché.

Le maïs et la farine de gari souvent prisés par les consommateurs ne se font rien conter et percent le plancher de la cherté.

Dès que ces deux denrées subissent de hausses, il est facile de comprendre la dimension des milliers de personnes affectées par la faim et l’indigence. C’est malheureusement ce qui risque de nous arriver au Togo si des dispositions urgentes ne sont pas prises pour pallier cette situation. Il est clair aujourd’hui que les Togolais vivotent et la majorité prend difficilement un plat par jour d’où la nécessité pour les dirigeants d’en être conscients pour ne plus compliquer les conditions déjà misérables.

Pour le MMLK, les temps sont mauvais et les dirigeants doivent être proches du peuple, ce qui pour le moment ne semble pas être le cas.
Lomé, le 8 avril 2021

MMLK / la voix des sans voix