Infos Togo Wogba / Vindicte populaire

Il profane les tombes, il se fait brûler vif

Publié le jeudi 17 juin 2021, par Gabinho

Il y a de ces actes qui relèvent de la vindicte populaire et auxquels les populations se laissent facilement aller au Togo, surtout quand on porte atteinte à leur proche même aux restes de leurs proches qui ne sont plus de ce monde.

Objets depuis plusieurs années déjà de profanation des tombes dans leurs cimetières, les populations de Wogba dans la Commune de Vo 1 n’ont pas hésité à bastonner et à brûler vif le sieur Atsou, originaire de Glévé, pris en flagrant délit de profanation de tombe.

Des informations rapportées par nos confrères de Atlanticinfos, organe membre du groupe de presse Global Atlantic Telegramme, groupe dont Telegramme228 est également membre, l’homme qui fut surpris en pleine action est connu pour être maitre dans l’art d’ouvrir les tombeaux, recueillir des organes humains plus ou moins frais après les enterrements afin de les vendre aux receleurs. Et c’est donc à son énième coup et cette fois-ci avec trois autres complices dont une femme, que le présumé profanateur a été pris, alors que ses présumés complices sont parvenus à prendre la fuite.

Toujours, rapporte le confrère, « malgré ses paroles incantatoires, il a été maîtrisé. Ces complices ont pu s’échapper. Ils ont eu la chance. Tous prononçaient des paroles incantatoires. Cela n’a pas été facile ».

Regrettable en tout cas d’être allé à l’extrême, celle de brûler vif un individu, présumé coupable d’un délit.

T228