Infos Togo Société

« GBANKORORO », un nouveau produit sur le marché pour les amoureux

Publié le jeudi 29 juillet 2021, par Gabinho

Inspiré par une expérience d’amour envers une femme, il sort le produit « GBANKORORO » pour se permettre de vieux vivre ce flamme d’amour qui brille en lui. Ce produit n’est rien d’autre que le premier single de l’artiste « M’RO, le SING BOY » qui a dédicacé ce produit mercredi soir.

« Gbankororo m’est inspiré d’une femme que j’aime d’ailleurs, que j’aime beaucoup. Gbankororo parle d’amour, de la passion et du désir que j’éprouve envers cette femme-là. C’est mon concept, une sorte de médicament que j’ai conçu et qui est sur le marché déjà », a déclaré l’artiste.

De son vrai nom MATTHIA Awumakuga Otu Rodrigue, l’artiste a fait son entrée dans la musique togolaise par des chants et danses. Mais rapidement, le chant prendra le dessus et dans les années 2001, sa fibre artistique se révèlera de plus en plus, surtout dans la prestigieuse chorale de Cathédrale de Lomé. Sa voix de Ténor et ses performances de soliste se sont encore avérées plus convaincantes. Il était alors sollicité pour les récitals à l’époque dans plusieurs établissements de la place dont le CEG de Kodjoviakopé, le Lycée de Tokoin.

En 2005, avec certains membres de sa chorale d’alors, il décide alors de former un groupe- orchestre « LA SAINTE FAMILLE » pour explorer l’univers artistique de musique moderne et urbaine qu’il veut explorer. Bien lui en a pris puisqu’il renforcera cette position, quelques années plus tard avec l’orchestre « LILI TAMBOUR », ponctué par des tournées promotionnelles pour la Brasserie Du BENIN en 2010. La passion dévorante de la musique lui fera prendre la décision finale en 2014. LA MUSIQUE OU RIEN.

Celui qui s’appelle désormais « M’RO, le SING BOY » en fera dès lors sa principale activité. Après avoir rompu avec « LILI TAMBOUR », il se ressources auprès de divers autres orchestres de la place en enchainant les cabarets, les évènementiels dans les coins les plus huppés de la capitale : C2M, le Mandingué Jazz Club, Restaurant EIFFEL, Hôtel AHOEFA, KING SALOMON, LE REFUGE...

Les longues années de parcours ont semblé commencer par germer en 2019 par la mise en place de son propre orchestre le « M’RO BAND ». Les performances de l’artiste et de son groupe sont connues des aficionados des bonnes adresses nocturnes de Lomé.

Par les conseils des anciens par-ci, et les encouragements des mélomanes qui le suivent depuis des années par-là, l’artiste s’est vu ragaillardi dans sa détermination à inscrire son nom dans le palmarès des artistes du Togo et du monde.

Il osa alors en rentrant en studio pour un album qui lui ressemblera et reflètera toutes les influences Jazz, de Soul, Afrobeat et autres sonorités traditionnelles des Marvin GAYE, Lokua KANZA, Bailly SPINTO, Fêla KUTI, Phil Collins.

Le tout premier fruit est aujourd’hui avec son premier single « GBANKORORO ».

« Depuis ma tendre enfance, j’aime la musique. Et dès mes 15 ans, je chantais et je dansais et c’est avec les conseils des amis, je suis devenue ce que je suis aujourd’hui et vous voyez », a précisé M’RO, le SING BOY qui fêtera le 08 aout prochain ses 35 années de naissance.