Infos Togo Politique

Gada attend la résurrection de son "Christ", « Gilchrist Olympio »

Publié le lundi 23 août 2021, par Gabinho

Si aujourd’hui l’Union des Forces de Changement (UFC), le parti emblématique de l’opposition d’antan, ne retient plus l’attention de bon nombre, Dr Folly Ekoué Gada autre, pense que de bons jours attendent le parti de Gilchrist Olympio qu’il considère comme le Christ ou encore le Mandela de la politique au Togo.
C’est ce qu’il a laissé entendre l(Historien qui y est allé jusqu’à comparer le parton de l’UFC à l’agneau immolé qui ressuscitera le troisième jour.

Depuis l’accord politique signé en 2010 avec le parti au pouvoir, l’UFC a perdu son poids sur la scène politique, mais à en croire Folly Gada après son intervention ce lundi sur la radio Victoire fm, Gilchrist est semblable à Jésus Christ sur le plan politique.

« Après la décision de Gilchrist Olympio d’entrer dans un accord avec le RPT, les gens l’ont abandonné. Parce qu’ils disaient que c’est une décision anti-historique. Gilchrist deviendra l’agneau qui sera sacrifié. Comme le Christ, je crois Gilchrist va ressusciter. Dans mes méditations métaphysiques, je crois que les trois jours de Jésus dans le tombeau, correspondent ici aux trois jours de dizaine, c’est-à-dire une trentaine d’années, ou aux trois jours de septennat, c’est-à-dire 21 ans. Après ces trois jours, je crois qu’il y aura une résurrection de M. Gilchrist Olympio », a fait entendre l’Historien.

Malgré l’annonce d’un départ au sein du parti, Folly Gada a pris part à la rencontre organisée par le parti le 7 août dernier, une rencontre qui annonce par ailleurs la venue des jours glorieux .

« Depuis la décision christique de Gilchrist Olympio de faire la paix pour le bien de ce pays, notre parti a été divisé en deux blocs idéologiques. Le premier bloc est contre le RPT et pense que c’est un mauvais accord. Il est composé des caciques de l’UFC. Le second bord a accepté l’accord et épousé la démarche. Ces deux blocs résident encore dans le parti. Ce contentieux feutré et quelque fois très violent, traverse encore le parti UFC. Mais je crois que de beaux et longs jours s’annoncent pour l’Union des forces de changement (UFC) dès lors que les bonnes décisions seront prises et seront soutenues par l’ensemble des forces que compte le parti », a conclu Folly Gada.

Severin A.