Infos Togo Opinion

Faure Gnassingbé et ses scores à la soviétique qui contrastent avec la misère des Togolais, d’après Togoata Apedo-Amah

Publié le vendredi 22 octobre 2021, par Gabinho

Les scores à la soviétique de Faure Gnassingbé sont inversement proportionnels au taux de la misère au Togo
Le clan Gnassingbé, après le parti unique, contraint à s’exercer à la pratique des élections démocratiques, s’y est adapté à sa façon, en les transformant en mascarades ubuesques et parfois sanglantes. Même si les scores de 100% et de 99,99% d’antan font désordre aujourd’hui, les scores n’en demeurent pas moins soviétiques et confirment l’illégitimité d’un pouvoir usurpé.
En consultant le Journal Officiel de la République togolaise consacré aux résultats de l’élection présidentielle du 22 février 2020, nous avons les scores farfelus suivants par région :
– Région maritime : Gnassingbé : 38,36%
– Région des Plateaux : Gnassingbé : 82,97%
– Région centrale : Gnassingbé : 90,88%
– Région de la Kara : Gnassingbé : 92,50%
– Région des Savanes : Gnassingbé : 87,27%.
Et le tout additionné lui fait un score national de plus de 70% !
Mais là n’est pas le plus étonnant. En effet, il suffit d’examiner tous ces chiffres pour les mettre en relation avec le taux de la misère au Togo. Les chiffres officiels et de la Banque mondiale
nous apprennent que le taux de pauvreté (moins d’un dollar par jour par individu) au Togo, région par région, se présente ainsi :
– Région maritime : 50%
– Région des Plateaux : 60%
– Région centrale : 70%
– Région de la Kara : 80%
 Région des Savanes : 90%
Commentons la saugrenuité des résultats qui démontrent que plus les Togolais sont dans la misère, plus ils adorent le dictateur responsable de cette misère !
– Maritime : 50% de misère, 38,36% de voix pour le dictateur
Plateaux : 60% de misère, 82,97% de voix pour le dictateur
Centrale : 70% de misère, 90,88% de voix pour le dictateur
Kara : 80% de misère, 92,50% de voix pour le dictateur
Savanes : 90% de misère, 87,27 % de voix pour le dictateur.
Diantre ! De qui se moque-t-on ? Alors d’où vient l’éternelle crise de légitimité du pouvoir au Togo pour que celui-ci ne se maintienne que par la force des armes ? Le peuple togolais est-il masochiste en même temps qu’il vomit ce régime criminel ?
Question à mille euros !
Ayayi Togoata APEDO-AMAH