Infos Togo Projet d’Initiation des jeunes filles au Volley-ball dans les communes du Grand Lomé 

Du matériel offert à la Commune Agoè-Nyivé 4

Publié le vendredi 5 février 2021, par Gabinho

L’association Femme, Sport et Développement » (FE.S.DEV) a remis à la Commune d’Agoè-Nyivé, le jeudi 04 février dernier dans l’enceinte de la Mairie de Togblékopé, un lot d’équipement sportif destiné à la pratique du Volley-ball et de matériel de lutte contre la pandémie à coronavirus. Cette action se situe dans le cadre du projet d’Initiation des jeunes filles au Volley-ball dans les communes du Grand Lomé.

Composé de 2 paires de terrain, un fixe et un mobile ; 2 douzaines de chasubles, des sifflets pour 40, des ballons, des bavettes, des dispositifs de lave-main, des gels hydro alcooliques, ces matériels ont été réceptionnés par le Maire d’Agoè-Nyivé 4, Abdoulaye Adamou.
Pour le Maire Adamou, rien ne peut aller aujourd’hui dans tous les pays si la promotion de la jeune fille n’est pas prise en compte. « Ce lot de matériel va permettre à la jeune fille de se développer dans le sport. Nous avons besoin de développer cela dans notre commune. Il faudrait que la commune de Togblékopé soit le premier en matière de sport féminin dans le Grand Lomé ». Il a remercié les donateurs qui ont pensé à sa commune pour relever ce défi.
Ce matériel offert, selon Anato Atsou, Directeur technique de la Fédération togolaise de volley-ball (FTVB) et Coordonnateur du projet, va permettre aux encadreurs dans les centres, d’animer les séances d’initiations au Volley et des causerie-débats autour des thèmes avec des animateurs socio-éducatifs.
« Ce projet est à titre expérimental. A long terme, c’est de le dupliquer dans toutes les communes du Togo et voir dans quelle mesure la jeune fille aujourd’hui doit être mise au centre du développement, amener à changer de comportement, prendre le devant. Si nous ciblons spécifiquement aujourd’hui la jeune fille, c’est parce que nous avons remarqué qu’au niveau de cette tranche de la population, il y a des clivages, des étiquetages. Nous voulons changer cette mentalité pour permettre à ces jeunes filles d’oser et de les voir intégrer des clubs civils après la participation aux initiatives du volley-ball », a avancé M. Anato.
Suivant le chronogramme, après l’étape de la formation des animateurs et animatrices du sport sur les thématiques Genres et leadership féminin et la remise de matériel aux communes, le démarrage des activités dans tous les centres est prévu pour le mercredi 10 février prochain.