Nos régions Atakpamé/ Lutter contre les maladies liées à l’eau dans les plateaux

Du matériel de maintenance des forages offert à 16 artisans réparateurs (AR) de pompe à motricité humain

Publié le mercredi 18 février 2015, par

La Croix-Rouge Togolaise, coordination régionale des plateaux, a procédé le 16 février dernier dans ses locaux à Atakpamé, à la remise officielle de matériel à un groupe d’artisans réparateurs (AR) de pompe à motricité humain (PMH). Ceci rentre dans le cadre des activités du projet « réduction des maladies hydriques dans la région des plateaux », projet WTASAN-UE, exécuté dans 117 localités de la région des plateaux.
La cérémonie de remise a eu lieu devant le bâtiment administratif de la coordination. C’est le Président régional de la Croix-Rouge, Koudjovi Blédjé qui a donné le ton en remettant une des caisses à outils au Directeur régional de l’hydraulique, Nicolas Dadja Gnakpaou et ce dernier a remis à son tour à un artisan réparateur. La cérémonie s’est faite en présence de la Coordinatrice régionale de la Croix-Rouge Togolaise, Mme Kloussomou Issifou. On notait également la présence du chargé du projet, Angélo K. Koumi, et de l’Agent de Mobilisation Communautaire (AMC) de la zone Anié, Latiffou Idrissou.
« L’objectif pour nous, est d’équiper en matériels ces artisans réparateurs (AR) des pompes à motricité humaine (PMH), afin qu’ils puissent être en mesure de faire la maintenance et l’entretien des pompes que la Croix-Rouge Togolaise a installé dans les différentes localités que couvre le projet. Vous savez, ces AR ont été renforcés en capacités, mais s’ils ne disposent pas de matériels adéquats, ils ne pourront rien faire, ces PMH tomberont en panne, et vont rester là et c’est pour ne pas avoir cette situation que le projet a prévu les doter d’outils afin d’assurer cette maintenance pour la durabilité des PMH », a déclaré Mme Issifou, Coordinatrice de la région des plateaux de la Croix-Rouge Togolaise.
Composés de 13 caisses à outils, ces matériels ont coûté au total à la Croix-Rouge Togolaise et ses partenaires financiers du projet, Union Européenne et la Croix-Rouge Danoise, une enveloppe de 12 096 500 F CFA à raison de 930 500 F CFA par caisse.
67 forages (40 nouveaux et 27 réhabilités) ont été installés dans la zone de couverture du projet depuis le début de l’exécution du projet dont 03 nouvelles mini adductions d’eau potable (Mini AEP). Une dessert la localité d’Ezimé dans l’Amou, une le village de Kpélé Goudévé dans le Kpélé et la dernière dessert 14 localités situées sur le mont Agou, jusqu’à Avétonou.
Le projet WTASAN-UE de la Croix-Rouge Togolaise, prend fin en juin de cette année.
A.I, Atakpamé (Telegramme228)