Infos Togo Accusation d’atteinte l’honneur, tentatives de troubles aggravés à l’ordre public

Djimon Oré dans "Les Fables" de Ouro-Djikpa Tchatikpi

Publié le mardi 18 mai 2021, par Gabinho

C’est un dossier qui ne laisse indifférent aucun politique et même jusqu’au sein de la famille politique du parti au pouvoir, puisque, outre les leaders de partis de l’opposition, qui pour leur part ont dénoncé son arrestation et son maintien en détention, le militant et cadre du parti UNIR, Gilbert Bawara, à la faveur d’une sortie il y a de cela plusieurs jours en a aussi parlé.

Ancien Conseiller du président national du PNP, Ouro-Djikpa Tchatikpi, n’a pas non plus passé sous silence ce dossier. Il compare le dossier de son incarcération aux fables de Jean de La Fontaine.

« Ce que nous attendons du procès de ce mardi, c’est la libération immédiate de Djimon Oré, dans la mesure où son dossier est vide. Le dossier de Djimon ressemble à cette fable de Jean de La Fontaine : « les animaux malades de la peste » qui dit, je cite : « Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir ». La dernière fois, on parle de la lapidation des centaines de milliards. Mais ceux qui sont impliqués dans cette affaire courent encore librement les rues. Ils n’ont jamais été inquiétés. C’est parce que Djimon Oré a dit haut ce que tous les Togolais pensent bas qu’on doit le jeter en prison ? Non. Autant prendre tout le monde et le mettre en prison parce que c’est comme ça que nous pensons tous au Togo », ainsi réagit Ouro-Djikpa Tchatikpi. Mieux, ajoute celui-ci, « il n’y a rien à signaler dans ce dossier. Djimon Oré n’a commis aucun crime. Sa place c’est à côté de sa famille ».

Selon les informations, Djimon Oré sera devant les juges mardi prochain, pour répondre des accusations d’atteinte à l’honneur, de tentatives de troubles aggravés à l’ordre public et d’outrages envers les représentants de l’autorité publique, retenues à son encontre.
T228