Infos Togo NTIC

Des technophiles togolais entretenus par l’Assemblée nationale ivoirienne

Publié le lundi 5 novembre 2012, par

Malgré l’absence à Lomé de Guillaume Soro, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, pour présider cet atelier d’échanges, qui a eu pour cadre l’Agora de la paroisse universitaire Saint Jean de Lomé ce lundi, la rencontre entre le service de communication de l’Assemblée nationale de ce pays et les technophiles togolais a eu lieu.

Ce fut une occasion pour plusieurs responsables de structures opérant dans le domaine des TIC et des entrepreneurs, chefs de société, étudiants et autres amoureux de ces technologies, d’échanger autour du thème choisi à savoir, « Les technologies de l’information et de la communication au service de la bonne gouvernance ».

Montrant la preuve de l’élimination des distances par les TIC, Guillaume Soro, s’est plié à l’exigence de conférer avec les participants aux travaux grâce au call conference. Il a répondu à des questions à lui posées directement par l’assistance. Ce fut une occasion pour lui de donner plusieurs informations sur son e-book. Entre autres révélations aussi bien sur sa famille et son quotidien, il a rassuré les uns et les autres qu’il parlera plus dans ce e-book, de sa « vie de citoyen lambda » que de son engagement politique. Et comme pour dire à l’assistance que nul ne saurait être en marge de ces technologies et inciter à plus d’engagement dans la mise des TIC au service de la bonne gouvernance, Guillaume Soro a martelé : « les TIC, c’est l’avenir et aucun citoyen n’y échappera ».

Tour à tour, le Bloggeur et homme politique togolais, Gerry Taama et Agbéko Dogba, président d’ESTETIC, se sont succédés pour entretenir le public sur ce que les TIC peuvent apporter à la bonne gouvernance et aussi faire l’Etat des lieux de ces technologies dans notre pays.

Il est à noter que ce rencontre, s’inscrit dans le cadre d’une tournée sous-régionale du président de l’Assemblée nationale ivoirienne pour partager avec la jeunesse africaine, son expérience et sa vision des TIC. Avant Lomé, Ouaga et Niamey avaient déjà accueilli Soro et son service de communication. Cap est désormais mis sur Dakar puis Cotonou.
M.G, Lomé (Telegramme228)

Photo : La table d’honneur lors de la rencontre