Infos Togo Présidentielle du 15 avril 2015 / Observation électorale

Des solutions de la société civile pour éviter la contestation

Publié le mercredi 18 mars 2015, par

La Concertation Nationale de la Société Civile (CNSC) à travers la plateforme Synergie Citoyenne pour des Elections démocratique au Togo (SYCED) amorce une nouvelle phase du processus électoral : l’observation de l’élection elle-même. Pour ce faire, elle a procédé hier mardi 17 mars 2015 au lancement du projet dénommé « Mission d’observation par la Société Civile de l’élection présidentielle de 2015 ». L’objectif visé est de contribuer au renforcement du processus électoral pour des élections crédibles et apaisées au Togo.
Selon les initiateurs, le projet se décline en quatre composantes. Il s’agit du suivi des travaux des commissions électorales locales indépendantes, le suivi du travail des professionnels des médias en terme de couverture mais aussi de tout le processus, le déploiement des observateurs, au total 1.200, sur le terrain le jour du scrutin, et la mise en place d’un barème. Une innovation qui permettra à la CNSC-SYCED à la fin du processus d’avancer des données quantitatives qui peuvent être appréciées par l’ensemble des parties prenantes.
« C’est-à-dire qu’à partir de cet instant, l’ensemble des éléments qui permettent de juger une élection de crédible et de fiable seront objets d’annotation à travers des indicateurs objectifs préalablement définis et une analyse qui permet d’affecter des notes à tous les éléments d’appréciation aux élections, ceci pour éviter qu’à la fin de notre mission, on ne se limite pas seulement à une appréciation de globalement satisfaisante ou non mais avancer des données quantitatives appréciables par l’ensemble des parties prenantes », a indiqué le coordonnateur du projet, M. Amégankpo.
Le projet a reçu l’appui financier de l’Union Européenne.
Charles D, Lomé (Telegramme228)