Infos Togo Développement économique et soial

Des revendeuses de boissons locales et de mets traditionnelles solidaires derrière Faure Gnassingbé

Publié le vendredi 27 mars 2015, par

A l’ordre des activités marquant la journée internationale des femmes, célébrée tous les 20 mars, l’association « Femme Epanoui Flambeau de la paix » en collaboration avec la Convention des Femmes pour Unir (CFU) a organisé hier jeudi 26 mars 2015 à Lomé, une causerie-débat autour du thème, « femmes revendeuses de boissons locales et de mets traditionnels face aux enjeux de développement ». Le but visé est d’aider ces femmes à formaliser leur activités mais aussi à être solidaire derrière la politique de développement du président de la République, président du parti Union pour la République, et candidat à sa propre succession à l’élection présidentielle d’avril 2015.
Pour la présidente de l’association, « Femme Epanoui Flambeau de la paix », Claire Banyamna, la rencontre est pour elle un canal pour sensibiliser les femmes revendeuses de boissons locales sur les actions et programmes du Chef de l’Etat pour un épanouissement de la femme togolaise.
« Cette rencontre a été initiée suite à un constat. C’est que malgré les projets initiés par le chef de l’Etat pour une vraie autonomisation de la femme, cette dernière n’est pas au même niveau d’information. C’est pour donc les sensibiliser sur tous ces projets et programmes que s’inscrit cette rencontre de causerie-débat », a laissé entendre Mme Banyamna.
Ceci dit, l’assistance a été sensibilisée entre autres sur le Fonds national de la finance inclusive, le Carma, l’INAM, les mesures prises par le gouvernement à travers la Cameg-Togo pour les prises en charge éventuelles des cas du paludisme dans les hôpitaux publics et la DOSI.
Invitée pour la circonstance, la présidente de la CFU, Mme Raymonde de Souza, est revenue sur les programmes à l’agenda du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, pour faire de la femme un pilier de sa politique de développement.
Le message a visiblement bien passé chez ces femmes qui se sont exprimées à la fin pour remercier les organisateurs de la rencontre. « Je remercie les initiateurs de cette rencontre, car cela m’a permis d’être au courant de beaucoup de choses et surtout des efforts du président de la République, Faure Gnassingbé », s’est réjouie madame Abla.
« Pour moi ces types de rencontre devaient être organisés de temps en temps pour nous informer sur les actions du Chef de l’Etat au profit de nous les femmes », a renchérie une autre.
Des sketches et des danses ont également meublée la rencontre afin de rendre plus assimilables les informations distillées.
Charles D., Lomé (T228)