Infos Togo Notion de citoyenneté et du civisme

Des milliers de Togolais visés par une campagne de formation

Publié le vendredi 6 mars 2015, par

Après l’institutionnalisation par le gouvernement d’une journée nationale du civisme observée tous les premiers samedi du mois, le ministère en charge de la Formation civique et le Projet d’appui à la société civile et à la réconciliation nationale (PASCRENA) ont procédé ce vendredi 6 mars 2015 à Lomé, au lancement d’une campagne de formation à la citoyenneté et au civisme. Ce lancement de campagne a été couplé de la présentation d’un manuel d’éducation à la citoyenneté et au civisme. Par ces deux projets, les initiateurs envisagent sensibiliser la population à la base sur les notions du civisme et de citoyenneté.
S’agissant du lancement de la campagne de formation, elle a été marquée par une signature de convention entre le Chef de la délégation de l’Union européenne au Togo, Nicolas Berlanga Martinez, et la ministre en charge de la formation civique, Kouméalo Anaté, ainsi que les organisations de la société civile attributaires des contrats de prestation.
Cette campagne est pour le chef du projet PASCRENA, Antoine Viart, « une belle illustration du rôle que peuvent jouer les organisations de la société civile dans les politiques publiques notamment en termes d’information, d’éducation, de sensibilisation et de plaidoyer ».
« L’objectif de cette campagne est de sensibiliser et de former les citoyens togolais sur les notions de démocratie, de République, les droits et devoirs à revendiquer et ceux à faire. Nous espérons, sur les six mois que la campagne va durer, toucher plusieurs milliers de Togolais », a-t-il ajouté.
En ce qui concerne le manuel, il contribuera selon les initiateurs, à la mise en œuvre efficiente de la politique nationale de la formation civique et de l’éducation à la citoyenneté adoptée par le gouvernement en juin 2014. Il sera mis après publication à la disposition du public et pour l’enseignement de l’éducation civique dans les écoles. Et déjà selon le ministre des Enseignements primaires et secondaires, Florent Manganawè, des dispositions sont prises pour que cela soit une réalité dès les années prochaines.
La ministre Kouméalo Anaté s’est félicitée de l’initiative et promet tout l’engagement du gouvernement pour que les objectifs soient atteints.
En rappel, la campagne démarre la semaine prochaine.
Charles D., Lomé (Telegramme228)