Infos Togo

Des malfrats encore interpellés par la Police nationale

Publié le vendredi 3 septembre 2021, par Gabinho

Sur sa page Facebook, la Police Nationale Togo a fait savoir qu’elle détient cinq (5) malfrats qui ont commis des forfaits et doivent répondre de leurs actes par-devant monsieur le procureur de la République.
Selon la Police, Le premier, nommé ALLASSANI Abdouramane, a été appréhendé ce 02 septembre 2021 vers 04 heures du matin par une équipe de patrouille de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) en possession d’une télévision. De son interrogatoire, il est ressorti qu’il venait de la voler dans une maison située à Kégué. Il est rentré par escalade dans ladite maison et a eu accès au salon par le biais de la cage d’escalier dont la porte avait malheureusement été laissée ouverte par les occupants.
Alors qu’il tentait de traverser la frontière entre le Togo et le Ghana, avec une moto qu’il trainait très tôt au matin du 25 août 2021, le deuxième voleur répondant au nom de Afolabi Daouda fut tombé sur une patrouille de la DCPJ.
« Interrogé, il n’a pas été convaincant sur l’origine de cet engin. Les investigations ont permis d’identifier le propriétaire de ladite moto, et d’établir qu’elle a été volée la veille par deux individus qui l’ont violemment agressé. Il a formellement reconnu le suspect comme l’un des auteurs de ce double forfait », a précisé la Police.
Quant aux trois derniers (deux voleurs, un receleur), pendant qu’ils procédaient à une opération de vol dans un magasin de vente de télévisions au quartier Agoè-Nyivé, ils ont été repérés par une caméra de surveillance.
L’exploitation des images de la vidéo par les unités d’investigation de la DCPJ, a permis d’identifier et d’interpeller, le 29 août dernier le nommé ADANSOU Kossi. Confondu par les éléments de l’enquête, notamment sa présence sur les images et la saisie par les enquêteurs de la moto dont il s’était servi pour commettre le forfait, le nommé ADANSOU Kossi a finalement reconnu les faits et dénoncé son complice, le sieur BOURAIMA Soulémane. Ce dernier a été interpellé dans la foulée, et a déclaré être celui qui s’est introduit dans le magasin pour subtiliser la télévision. Après le vol, il a rejoint son compère ADANSOU qui l’attendait à l’extérieur du magasin avec leur moto. Ils ont ensuite bradé leur butin comme d’habitude au nommé GBOGBO Komivi, receleur connu dans le milieu. La perquisition au domicile de ce dernier a permis de retrouver et de saisir la télévision volée le 27 août 2021, ainsi que 19 smartphones de différentes marques, informe la police qui ne s’arrête pas à une si bonne moisson.
La police Nationale saisit l’occasion pour encourager les propriétaires de magasins à se doter de caméra de surveillance pour leur propre sécurité.

Severin A.