Brèves Présidentielle du 15 avril

Démission de Maîtres Agbogan et Amégan des CELI Zanguéra et Baguida

Publié le mercredi 18 mars 2015, par

Fin de la controverse au niveau des CELI de Zanguéra et de Baguida. Alors qu’ils sont de la LTDH (Ligue Togolaise des Droits de l’Homme), et qu’ils siégeaient dans les CELI, bien que la Ligue soit farouchement engagée dans la lutte pour l’arrêt du processus électoral pour faire les réformes, ces deux avocats ont fini par entendre raison. Ainsi, selon certaines informations, Me Célestin Agbogan et Me Claude Amégan, respectivement membres des CELI (Commission Electorale Locale Indépendante) de Zanguéra Vakpossito et de Baguida, ont présenté leur démission. Et ceci à désormais moins d’un mois du scrutin présidentiel qui a lieu le 15 avril prochain.
Il s’agit des démissions qui donnent raison à l’interpellation faite ces derniers jours par la presse sur la contradiction criarde que pose aussi bien cette présence des membres de la LTDH dans des CELI mais aussi la conduite des projets concourant à l’apaisement des processus électoraux. Toutefois, il faut rappeler que Me Célestin Agbogan et Me Claude Amégan étaient dans ces CELI depuis 2013 au nom de l’ANC Alliance Nationale pour le Changement) qui se veut un parti politique. Et que comment il s’est fait que des défenseurs des droits de l’homme se arborent des tuniques de partis politiques dans des CELI ? Allez-y comprendre quelque chose.
Pour ce scrutin présidentiel, cinq candidats sont en lice. Il s’agit de Jean-Pierre Fabre (ANC/CAP 2015), Mohamed Tchassona Traoré (MCD), Aimé Gogué (ADDI), Gerry Taama (NET) et du président sortant Faure Gnassingbé (UNIR).
Pacôme S., Lomé (Telegramme228)