Nos régions Bas-Mono

Débrayage hier mardi des élèves à travers le canton d’Afagnan

Publié le mercredi 4 mars 2015, par

Restée très longtemps indifférent aux mouvements de grève, la préfecture du Bas mono est cette préfecture dont l’on peut se glorifier à cause de la frayeur et la force qu’imposent les chefs d’établissement scolaire.
Hier mardi 03 mars, les élèves des lycées d’Afagnan ont pris d’assaut tous les centres d’éducation scolaire du canton d’Afagnan. Présents aux cours, ils se retrouveront seuls, sans les professeurs. Ces élèves ont donc décidé de descendre dans la rue pour réclamer leurs professeurs et leurs cours.
Ainsi, longtemps resté sous la menace de son directeur, le Collège d’enseignement général d’Afagnan ville 2 n’a pu cette fois-ci résister à la tentation de se verser dans le mouvement de débrayage connu mardi par le chef lieu de la préfecture du Bas-Mono. C’est donc bâton, bois, tambourins, bidons en mains que les élèves ont sillonné la ville et autres établissements du Canton pour faire sortir leurs camarades pour l’unique combat qui est le retour des professeurs pour la reprise des cours vu que les examens de fin d’année qui s’approche à grand.
Filles comme garçons, ils ont longé la grande voie Afagnan-Agomeglozou, le poste du commissariat d’Afagnagan-rue Atiyè, la principale route d’Afagnan. Ils réussiront à embarquer dans leur débrayage, les élèves des privés sans exceptions. La chute de cette manifestation a été le CEG ville 1.
Cette manifestation des élèves d’Afagnan a été provoquée par la grève d’une semaine entamée par la Synergie des Travailleurs du Togo (STT).
Notons que ces élèves ont manifesté sous la surveillance des agents de la gendarmerie et du commissariat. Et déjà ce mercredi, toutes les écoles publiques comme privés sont restées vides.
L’ESPION HP (Bas Mono)