Infos Togo Savanes

« Dalassoi » pour contrer le chômage des jeunes

Publié le lundi 4 octobre 2021, par Gabinho

C’est la première fois dans la vie commerciale et pour le compte de la région des Savanes de l’apprendre. Une maison commerciale qui innove une stratégie pour lutter contre la pauvreté et le chômage dans la région des Savanes ; oui, il s’agit de la succursale maison Dalassoi ( en moba qui signifie, n’abandonne personne ) inaugurée le 1er octobre dernier. Une maison commerciale qui, par son innovation octroie la possibilité aux jeunes de la région qui pourront désormais se procurer d’une moto à Dapaong, et ceci à crédit pour le rembourser en 14 mois. Ces motos, pour être utilisées pour des affaires et surtout pour le taxi moto.
La cérémonie d’inauguration a été faite par le préfet de Tône, Christophe Yendoukoa TCHIMBIANDJA, en présence du 3ème adjoint au maire de la commune Tône 1, des autres préfets et autres autorités de la région.
Pour le PDG de la maison Dalassoi, Daniel GADEGBEKOU, il est temps d’initier des actions pour accompagner le gouvernement dans son esprit de combattre la pauvreté et le chômage. Pour M. GADEGBEKOU, il est impérieux d’innover le système entreprenariat pour accompagner les jeunes togolais qui voudraient se sauver ou se faire occuper en attendant tout activité finale.
Le projet « dalassoi » consiste à signer un contrat avec la maison pour rembourser toute somme selon l’engin choisi pour une activité quotidienne pouvant favoriser une cotisation inférieure ou égale à 2000 f CFA par jour et ceci sur quatorze mois.
Avec la succursale Dalassoi, le contractant définit sa capacité pour payer le montant à partit de 2000 f CFA par jour. Une offre jamais vue ni apprise dans la vie de la région des Savanes.
Et pour les autorités de la région c’est une aubaine que les jeunes doivent saisir afin de transformer leur cours de vie. Une attention particulière doit être affectée pour que les bénéficiaires soient des personnes de bonne foi.
Le préfet de Tône et les autres autorités de la région ont demandé aux responsables de la maison Dalassoi à être vigilant pour que les premiers bénéficiaires soient des personnes de confiance qui vont favoriser une bonne continuité du projet..
V.G. (T228)