Nos régions Tchamba / Viol suivi de décès d’une jeune femme

Affrontements violents entre peuhls et autochtones

Publié le mardi 8 février 2022, par Gabinho

A l’origine de l’escalade de la violence entre les deux communautés (Peuhls et autochtones), le viol d’une jeune femme de 30 ans, dans la nuit du 04 au 05 Février 2022. Suite à cet acte dont serait l’auteur, un membre de la communauté peuhl, les villages de la commune de Tchamba-2 (Koussountou), localité située à environ 377 Km au nord de Lomé, seraient indique-t-on transformés en un véritable champ de bataille rangée entre peulhs et populations autochtones.
On dénombre au passage, l’incendie de 25 cases, propriétés des peuhls, l’abattage de 101 bœufs, plusieurs blessés graves, ainsi qu’un décès et le déplacement de 333 nomades qui cherchaient à échapper à la colère des autochtones.
En déplacement dans la localité pour rencontrer les différents protagonistes, le ministre de la Sécurité, Gal Yark Damehame, a attiré l’attention des uns et des autres sur le fait que « le crime est à condamner ainsi que l’abattage des bœufs. On ne doit pas se faire justice ». Aussi, a-t-il saisi l’occasion pour sensibiliser les populations de Koussountou sur la nécessité de préserver la paix et la cohésion sociale. Ces populations sont également conviées à une franche collaboration avec les forces de défense et de sécurité si de pareilles situations se présentent dans le futur.

T228