Actualités 15 ans à la tête de l’Asfosa FC

Amouzou Têtê part « satisfait de son bilan »

Publié le dimanche 21 novembre 2021, par Gabinho

Amouzou Têtê Antonio n’est plus le président de l’Association Sportive de la Forêt Sacré (ASFOSA) Football Club. Un Comité de redynamisation a pris place à l’issue de l’Assemblée générale ordinaire tenue le samedi 20 novembre 2021 à Lomé.
Elu le 12 août 2006 à la tête du club de la Forêt sacrée pour la première fois comme président lors du congrès de la renaissance, l’emblématique capitaine des oranges et noirs, sera réélu en 2014. Au terme de son mandat en 2019, Amouzou Têtê a voulu passer la main, mais contraint d’y rester encore pendant 2 années supplémentaires pour défaut de candidature.
Cette situation a amené l’ancien joueur de l’ASFOSA à entamer des discussions avec les garants des us et coutumes de la communauté Bè, les responsables de la Commune du Golfe 1 ainsi que des acteurs des organisations du milieu pour trouver des voies et moyens pour redonner vie au club. C’est cette démarche qui a abouti à la mise en place de ce comité de redynamisation composé de : Président, Joseph Koamy Gomado (Maire de la Commune Golfe1) ; 1er Vice-président, Amegnido K. Gato ; 2ème Vice-président, Amessé Anoumou (Adjoint au Maire) ; Secrétaire Général, Sodoga Pierre ; Secrétaire Général Adjoint, Gbenyedji Koami Bezo Jean Norbert ; Trésorier Général, Amegan-Ayamenou Gabin (Comité de Développement de la Zone de Bè) ; Trésorier Général Adjoint, Honkou Clément et de six conseillers qui sont : Togbui Michel Agboly Dadzie-Adjalle VI (Chef canton d’Amoutivé) ; Togbui Louis Mawuko Aklassou IV (Chef canton de Bè), Koudjodji Dodji Espoir (Adjoint au Maire) ; Togbui Alhaglo Perrou (Chef quartier Alaglo), Dick Coco et Egah Kossi.
« J’ai été un artisan pour la mise en place de ce comité de redynamisation de commun avec les chefs traditionnels et le Maire de la Commune Golfe 1 », a déclaré Amouzou Têtê. « Vous savez que la gestion d’un club de football n’est pas aisée. C’est difficile parce qu’il faut prendre toutes les dispositions pour que l’équipe aille dans le bon sens donc il y a beaucoup de choses autour de la gestion. Les 17 ans que j’ai passés à la tête de ce club dans le cadre de la gestion sont vraiment lourds. Je suis vraiment content que je passe la main à une nouvelle équipe pour continuer la lutte que j’avais engagée. C’est un ouf de soulagement parce que je n’aurai plus à jouer les premiers rôles », a-t-il ajouté.
Après avoir marqué le football togolais dans les années 80-90, ASFOSA connaîtra une traversée du désert. A la suite du congrès de la renaissance en 2006, l’équipe chère au feu « Tadjin » reviendra sur les feux des projecteurs. Malheureusement, l’homme de ce renouveau ne parviendra pas en 15 ans d’exercice à la tête du club à réaliser son rêve : celui de monter le club en première division. La relégation au cours de la saison 2020-2021 en troisième division a provoqué un émoi au sein des fans de cette équipe. Mais le désormais ex-Président se dit satisfait de son bilan malgré tout.
« Je suis très satisfait de mon bilan sur le plan sportif. L’ASFOSA de 1991 à 2003 était dans l’ombre. Etant un ancien joueur de l’ASFOSA, j’ai pris toutes les dispositions pour refonder cette équipe depuis 2004 jusqu’à ce jour. Aujourd’hui, tout le monde parle de l’Asfosa, déjà c’est un de mes premiers objectifs atteints et mon second objectif qui consiste à remonter le club en première division n’a pas été atteint. Il y a des raisons qu’on peut avancer, mais je préfère me taire. Je souhaite que l’équipe qui vient de prendre corps puisse continuer les œuvres que j’avais engagées pour atteindre l’objectif que je me suis assigné. Asfosa FC, c’est mon équipe de cœur. J’ai joué durant toute ma carrière à Asfosa pendant 14 ans et j’ai été capitaine pendant 12 ans. C’est à travers cette équipe que je suis connu et même en sélection nationale du Togo. Je ne peux jamais laisser tomber cette équipe ».
Il faut rappeler qu’à la veille de cette assemblée générale ordinaire, le siège de l’Asfosa FC a été inauguré par Amouzou Tête Antonio. Un diplôme d’honneur lui a remis pour ses années de services rendus au club par les deux chefs cantons et le Maire de Golfe 1.
Georges A.