Infos Togo Manifestations de l’opposition / 3ème journée

Yark salue le civisme des manifestants reprimandant d’autres manifestants qui dérapent

Publié le jeudi 9 novembre 2017, par Gabinho

Yark Damehame et les leaders des partis de l’opposition pour une fois sur la même longueur d’onde. Selon les deux parties, les manifestations se sont déroulées sans incident. Ce qui est à saluer. Dans son nouveau bilan journalier avec des chiffres catastrophiques, souvent en grand déphasage avec, il s’est toutefois félicité de ce que certains manifestants se sont même évertués à reprimander des manifestants qui dérapaient. ""A cette allure, c’est notre pays qui gagne"", a souligné le ministre de la Sécurité.

Il a néanmoins dénoncé le fait que certains manifestants se soit détachéspour aller au niveau du Port Autonome de Lomé ou encore vers Limousine et certains endroits qui ne sont pas sur l’itinéraire des marches. C’est donc une situation anormale qui d’après lui induisent les forces de sécurité à agir. Il a évoqué par exemple le cas d’Agoè sur le contournement où les forces de l’ordre et de sécurité ont été amenées à disperser des manifestants qui ont voulu faire sit in. Ce qui n’était pas prévu.

Pour le cas du véhicule des artistes qui a essuyé des tirs, vers Agoè Motocross, il a indiqué avoir reçu certes l’information, mais les vérifications faites jusqu’à ce qu’il ne vienne faire le point devant la presse ne lui ont pas permis d’avoir une confirmation.

Yark Damehame a reconnu que son collègue de l’Administration territoriale a reçu une correspondance de l’opposition qui compte marcher la semaine prochaine, les mardi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi. Dans un ton ironiqu.e, il a fait comprendre que, ""s’ils tiennent, nous aussi on va tenir. C’est seulement les chaussures de sport qui vont coûter chers"".
T228