Infos Togo Après la présidentielle

Voici ce que promet UNIR aux détracteurs de Faure Gnassingbé

Publié le jeudi 5 mars 2020, par Gabinho

Face à la presse ce Jeudi à Lomé, les cadres de UNIR ne sont pas allés par quatre chemins pour manifester leur solidarité autour de leur président national, Faure Gnassingbé déclaré vainqueur de la présidentielle de 2020 et des autres responsables du parti.

« Ceux qui s’attaqueront aux dirigeants de notre grand parti nous trouvons sur leur chemin. Nous allons réagir conformément à la loi », ce sont là des mots du Secrétaire national, Atcholé Aklesso, pour marquer la solidarité de groupe.

Cette rencontre avec la presse a été aussi l’occasion pour le bureau exécutif de cette formation politique d’exprimer toute sa reconnaissance aux populations pour la confiance renouvelée à leur candidat à ce scrutin, Faure Gnassingbé, élu avec 70,78 % selon les chiffres de la Cour Constitutionnelle.

Cette victoire de Faure Gnassingbé, d’après M. Atcholé n’est que le « fruit de la mobilisation, de l’engagement et de la détermination des militants et sympathisants du parti et généralement, du peuple togolais dans sa majorité ». Aussi, a-t-il poursuivi, « en choisissant de renouveler massivement sa confiance au candidat du parti UNIR, le Président Faure Gnassingbé, le peuple togolais a marqué sa volonté de poursuivre dans la paix, la sécurité et l’harmonie sa marche vers la modernité et la prospérité partagée, pour l’épanouissement de toutes et tous les Togolais ».

Et de conclure, qu’ « en élisant le candidat du parti, UNIR au premier tour du scrutin du 22 février, nous avons choisi pour notre pays et pour les cinq prochaines années, la confiance et l’optimisme au lieu du scepticisme, la cohésion au lieu des clivages ».

Il est à noter que cette victoire de Faure Gnassingbé, célébrée par ses partisans, est toujours contestée par l’opposition togolaise et surtout le candidat de la dynamique Kpodzro, Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo, arrivé en 2ème position, avec 19,46 %, d’après le résultat définitif de la Cour Constitutionnelle après redressement des chiffres de la CENI.

T228