Infos Togo

Une forte somme emportée dans un nouveau braquage au Grand marché de Lomé

Publié le mardi 30 juin 2020, par Gabinho

C’est devenu un sport favori au Togo, les braquages. Et les autorités sécuritaires du pays le ministre de la Sécurité en premier semble complètement démissionner dans la traque de ces braqueurs qui semaine après semaine dépouillent les populations du fruit de leur dur labeur et poussent leur défiance jusque dans les encablures même du ministère de Yark Damehame sans être aucunement inquiétés. Ce Mardi encore, c’est un autre braquage qui a eu lieu hier Lundi au niveau du Grand marché de Lomé qui est rapporté par nos confrères d’Afriquenligne.com.

Sous le titre « NOUVEAU BRAQUAGE AU GRAND MARCHÉ DE LOMÉ NIVEAU ÉCOBANK. IMPORTANTE SOMME D’ARGENT EMPORTÉE », le confrère rapporte que
« Hier lundi 29 juin 2020 aux environs de 16h s’est produit un événement peu ordinaire. En effet, deux jeunes hommes assis sur une moto de marque SANYA venant en direction du Ghana ont intercepté un homme sur moto portant un sac communément connu sous le vocable de “BAFANA” au niveau du tournant menant vers ÉCOBANK du grand marché de Lomé Face à la résistance de ce dernier de leur remettre le sac, l’un des braqueurs a sorti un pistolet automatique en sa direction. Pris de panique, ce dernier leur laissa le sac, raconte les conducteurs de taxi moto témoin de la scène. Le temps d’engager une course poursuite contre les braqueurs, celui assis derrière la moto fait dos au conducteur tenant en main le pistolet en direction de la foule. À vive allure, les deux braqueurs se sont enfuis en direction du Ghana. Quelques minutes après, la police est arrivée sur les lieux mais trop tard, les malfrats ont réussi à s’échapper. Arrivé sur les lieux, notre journal a pu constater un attroupement d’hommes avec en leur sein les policiers et la victime. D’après les témoignages, la somme emportée pouvait atteindre une bagatelle somme de 30 millions de francs CFA. De la vigilance donc ».

Après les braquages dans des lieux stratégiques du pays, sans inquiétude, la grande question est de savoir quel endroit du pays reste encore à être le théâtre des opérations des braqueurs ? Ou encore, qui sera ou seront les prochaines cibles ?

En attendant que les forces de l’ordre et de sécurité et leur patron ne sortent une stratégie de quadrillage du pays digne de nom, les Togolais sont à la merci de ces braqueurs au sang coagulé.

T228

N.B : Photo archives Alome