Infos Togo

Une faitière pour booster la filière Karité au Togo

Publié le vendredi 11 octobre 2019, par Gabinho

Réunis en Assemblée générale constitutive hier jeudi et ce vendredi à Kara, les acteurs de la filière Karité au Togo ont porté sur les fonts baptismaux, la FIKATO COOP CA (Fédération Inclusive du Karité du Togo (Coopérative avec Conseil d’Administration).

Les travaux de cette rencontre, présidés par le Préfet de la Kozah en présence des représentants du Ministère de l’Agriculture, du ministère du Commerce et des représentants des faitières sœurs, ont permis de valider les statuts et règlement intérieur de cette faitière. Aussi, c’est Madame Elisabeth Essodolom Pali-Tchalla qui a été portée à la tête de cette faitière nationale au sein de laquelle on retrouve des pépiniéristes, des collecteurs, et des transformateurs du karité au Togo. Présidente Directrice Générale de la STK (Société Togolaise du Karité), la pionnière de ce processus de réorganisation de la filière karité au Togo a été plébiscitée par ses pairs venus des différentes unions régionales des Coopératives de karité du Togo. Dame Pali-Tchalla et son équipe de 11 membres ont un mandat de 4 ans. Dans ses mots, à la suite de son port à la tête de cette faitière, elle a rassuré de son « entière disponibilité et engagement sans faille à défendre les intérêts de la grande famille et de tous ses membres, que ce soit au Togo ou partout ailleurs dans le monde, dans la dynamique des efforts consentis par le président de la République, son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé pour gagner le pari de l’autonomisation des femmes surtout en milieu rural… ».

Cette réorganisation entamée par la nouvelle présidente finalement ayant abouti, c’est le préfet de Kozah, Didier Bakali qui s’en réjouit. « Au moment où le gouvernement togolais sous la houlette du président de la République s’active dans la mise en œuvre du plan National de Développement 2018-2022, votre volonté de vous mettre ensemble dans cette faitière est à saluer car vous constituez un maillon important du PND notamment en son axe 2 », a-t-il affirmé.

Membre du top 10 des pays producteurs de Karité, le Togo est nanti d’un fort potentiel de karité dans sa partie septentrionale avec des milliers de femmes qui s’adonnent aux activités connexes. Jusqu’alors, ces dernières ont bénéficié des accompagnements de la part de la STK, de la FIKATO (Filière karité du Togo) et aussi du PAPV (Programme d’Appui aux Populations Vulnérables).
T228

N.B : Photo Courrierdafrique.net