Infos Togo Drame à Soviépé

Une dame poignardée à mort dans un braquage, un des braqueurs brûlé vif par les populations

Publié le lundi 22 mars 2021, par Gabinho

Début de semaine douloureuse au quartier Soviépé à l’Ouest de Lomé. Ce Lundi matin, en face de l’agence Togocel à Soviépé dans les environs d’Adidogomé, ce sont deux corps sans vie que l’un d’une femme, l’autre d’un homme l’on pouvait retrouver allongés. La dame, selon les témoignages serait poignardée en pleine tête au cours d’un braquage et l’homme, brûlé vif, qui serait un des braqueurs à qui les populations ont vite fait de régler son compte sans aucune forme de procès.

En effet, rapportent les témoignages, ils étaient deux jeunes hommes qui ont attaqué le kiosque qu’animaient deux jeunes femmes. C’est l’une des deux femmes qui a été poignardée par les malfrats en pleine tête et l’autre blessée gravement. Il est rapporté que les malfrats sont parvenus à soutirer de l’argent du kiosque et ont pris la fuite, mais l’un des deux n’ira pas plus loin puisque rattrapé par les populations qui ont répondu l’appel au secours de la jeune dame (la servante) blessée. Et c’est celui-là qui a été rattrapé qui aurait été brûlé vif.

L’autre dame poignardée en pleine tête par les braqueurs y a laissé sa vie le couteau resté sans sa tête.

Le second malfrat ayant échappé à ses poursuivants serait parti avec la grosse somme d’argent qui a été récupérée de force des mans la tenante des lieux.

Se confiant à Global Actu, un des organes membres du Groupe Global Atlantic Telegramme, un témoin a indiqué que « c’est une dame d’une trentaine d’années qui travaillait dans un kiosque. Deux jeunes garçons sont venus vers elle ce matin, la dame était dans le kiosque avec son enfant qui a un peu plus d’un an et sa bonne. Comme elles étaient 2 dans le kiosque, sa seconde a couru vers une boutique à côté de leur kiosque leur demandant de lui passer son téléphone, qu’elle va appeler son papa, parce que sa maman a été agressée ».

T228