Infos Togo Jeu politique entre Pouvoir et Opposition au Togo

Une affaire de chiens, de chats et du chasseur

Publié le jeudi 10 août 2017, par Gabinho

On n’est pas dans les Fables de Jean de la Fontaine mais bien sur la scène politique togolaise. La scène politique togolaise est faite de chiens et de chats du côté de l’opposition alors que de l’autre côté du pouvoir il y a un chasseur. Coordonnateur régional du CAR dans le grand Lomé, Togbui Dagban Ayivon, est le porteur d’une telle comparaison.

Reçue dans le débat matinal de Nana Fm, ce jeudi, cette tête couronnée qui ne cache pas son appartenance politique, est venu soutenir la réclanation formulée parr son parti de voir le pouvoir en place, mieux, le président de la République ouvrir un nouveau cadre de discussion pour aller aux réformes politiques, institutionnelles et constitutionnelles prescrites par l’APG (Accord Politique Global) et voulues par les Togolais. Si d’aventure certains se posent des question sur ce que peut être ce cadre, le membre du CAR sans vouloir dicter la conduite à suivre, a sa petite idée. ""Il faut s’accorder préalablement sur la composition du nouveau cadre de discussion, les hommes, le programme, les sujets dont on va débattre"". Mais seulement qu’il y voit deux lignes ausein de l’opposition qui ont fait échouer ou ont souvent introduit des blocages dans les discussions face à un pouvoir qui semble jouer au chasseur.

""Du côté de l’opposition, il y a des chiens et des chats qui créent des tumultes au sein des cadres. Il y a toujours deux lignes au sein de l’opposition, une ligne qui s’accommode avec le pouvoir qui prend des instructions pour faire échec aux cadres de discussion ou qui crée des blocages... preuve que le pouvoir de façon habile infiltre l’opposition... Et une autre ligne qui veut réellement le changement réel"". Et si les accusations contre le CAR qui jouerait le jeu du pouvoir ne manquent toujours pas et se sont exprimées une nouvelle fois au sein des auditeurs qui ont pu intervenir dans l’émission, Togbui Dagban a formellement indiqué que le parti au symbole du Soleil levant qui a vu retourner à sa tête depuis un moment son présidentfondateur, Me Yawovi Agboyibo, est de ""l’opposition intègre"", référence faite à la deuxième ligne qu’il a préalablement tracée.

Face à ces deux pôles de l’opposition, le Coordonnateur régional Grand Lomé du CAR croit savoir que le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, ou pour généraliser, le pouvoir RPT/UNIR sait ""ce qu’il y a lieu de faire. Il a la clé, il leur faut la volonté d’aller de l’avant"". Il y a entre autres fondamentaux obligation donc pour ce pouvoir qui se joue de cette bipolarisation dee l’opposition à ""retenir ses chiens pour que ces chiens ne viennent pas faire trop de bruit."" au sein dudit cadre à mettre en place pour les réformes et aussi, associer à ce cadre des personnes ressources comme des institutions étrangères accréditées au Togo.

T228