Infos Togo COVID-19 / Sécurité de l’emploi et protection sociale des travailleurs

Un workshop des points focaux du RNMAPS pour préparer les argumentaires et planifier les actions de plaidoyer

Publié le vendredi 26 juin 2020, par Gabinho

Les 25 et 26 Juin 2020, l’une des salles de conférence de l’hôtel Minba La Licorne de Lomé, a prêté son cadre à la tenue d’un atelier sur la sécurité de l’emploi et la protection sociale des travailleurs dans le contexte de la COVID-19, par 14 points focaux des organisations membres du RNMAPS Togo (Réseau national multi acteurs de protection sociale du Togo).

Il s’agissait d’une rencontre qui s’inscrit dans la droite ligne de celles de sensibilisation et de formation déjà organisées par ce réseau sur la protection sociale en période de Covid-19.

Faisant l’état des lieux pour ce qui est du Togo, il en ressort d’après les responsables du RNMAPS-Togo, le Coordonnateur Yves K. Dossou et le Point focal, Niwa Soulima, cet atelier pour la formulation des argumentaires et plaidoyers, que « les travailleurs des hôtels, restaurants/bars, de la zone franche, des mines, des BTP ne sont pas épargnés et connaîtront des situations difficiles à partir de la fin du premier semestre 2020, du fait de l’impact de la pandémie du COVID-19 au niveau mondial si rien n’est fait pour endiguer la pandémie et envisager le dé-confinement, l’ouverture des frontières terrestres et aériennes » et que « les travailleurs de l’économie informelle, les enseignants des écoles privées laïques et confessionnelles et particulièrement les populations des communautés hôtes des entreprises multinationales minières (CHEMN) ne sont pas du reste du fait de leurs statuts déjà très précaires relevant du secteur de l’économie informelle. Les conséquences pourraient être catastrophiques pour elles et nous en avons conscience ».

Pour épargner les travailleurs togolais d’une telle catastrophe, les participants à ce workshop ont exploré diverses thématiques telles que « le rapport Etat des lieux sur la sécurité de l’emploi et la protection sociale des travailleurs de la Zone Franche, Mines et Hôtellerie dans le contexte de la COVID-19 de SADD/RNMAPS », et multiplié les travaux en commission pour amendements et compléments du rapport, et sur « L’argumentaire de plaidoyer/lobbying en direction des autorités gouvernementales sur le respect des mesures barrières et la distanciation sociale dans les entreprises et les grands hôtels et la protection de l’emploi et de revenu des travailleurs à statut précaire dans les entreprises » et sur « L’argumentaire de Plaidoyer/Lobby auprès des représentations locales des instances (PNUD, UNFPA, OMS, l’UEMOA, CEDEAO, CSI AFRIQUE) pour amener les autorités publiques à mettre en application les recommandations de l’OIT pour endiguer la pandémie du COVID-19 ».

Evoquant les objectifs de cet atelier workshop, les deux responsables du RNMAPS Togo précités, ont indiqué qu’il était question d’ « élaborer des argumentaires et stratégies d’articulation de ses actions de plaidoyer pour influencer les prises de décisions en lien avec les recommandations des résultats du rapport état des lieux sur la sécurité de l’emploi et la protection sociale des travailleurs dans les secteurs ciblés par la recherche » et aussi, « d’amender et s’approprier les résultats du rapport Etat des lieux sur la sécurité de l’emploi et la protection sociale des travailleurs de la Zone Franche, mines et Hôtellerie au Togo » et enfin, « élaborer deux argumentaires et les stratégies d’articulation de plaidoyer et de lobbying ». Ils ont situé les travaux dans le « contexte de riposte contre la pandémie de la COVID-19 et en soutien aux mesures prises par le Gouvernement togolais pour soutenir les entreprises, préserver les emplois et accompagner les travailleurs d’une part, et d’autre part articuler des actions de sensibilisation, de renforcement de capacités des acteurs sociaux, de formulation des recommandations et de plaidoyer en direction du gouvernement.

A la date du 24 juin 2020, il est à noter que les chiffres sur le plan mondial font état de 9 273 773 cas confirmés de contamination à la Covid-19, plus de 4 613 425 guérisons et 477 807 décès. En Afrique, les chiffres font état de 53 pays touchés, 324 696 cas confirmés, 154 170 guérisons, 8 618 décès. Pour l’ensemble des pays qui composent la CEDEAO (les pays de l’Afrique de l’ouest), il en résulte 64 957 cas confirmés, 34 763 guérisons et 1 180 décès. Au Togo, à ce jour (le 24 juin 2020) nous avons 576 cas confirmés, 384 guérisons, 13 décès (un 14ème décès a été enregistré le 25 Juin 2020, ndlr).

A noter que l’atelier Workshop du RNMAPS-Togo (réseau regroupant 13 organisations à savoir COSEPLAC, CNCMUT, CSTT, FTBC, MUSATRAV, MUPROSI, SADD, PODDED, SYNPHOT, UNSIT, MAPTO, ATDPDH et WAGES) a été financé par WSM (We Social Movements) et DGD (Direction Générale au Développement) de la Belgique.

Mathias G. / T228