Infos Togo Législatives du 20 décembre

Un Togo nouveau s’est levé dans la non violence

Publié le samedi 22 décembre 2018, par


Contrairement à la prophétie des réseaux sociaux, l’apocalypse n’a pu avoir lieu le 20 décembre, jour du scrutin. C’est plutôt sous la psychose qui a hanté les esprits des Togolais qui se sont peu mobilisés pour le vote. Gouvernement, observateurs et la communauté internationale ont reconnu le climat de paix, de sécurité et de sérénité dans lequel ont eu lieu lesdites élections législatives. Le mouvement des jeunes promoteurs de la paix (MJPP) se félicite et annonce un Togo nouveau.

« Félicitations, félicitations, félicitations à la Jeunesse togolaise ! Notre pays a gagné ! Voilà la naissance d’un Nouveau Togo sans Violence ! », se félicite le MJPP.

Si ces élections se sont déroulées dans un climat de paix, cela veut dire que le Togo et les Togolais peuvent faire mieux que ça.

« Nous devons montrer que la paix est possible, qu’elle n’est pas une utopie que l’on peut viser, mais un bien concret qui vient de Dieu, et que nous pouvons contribuer à construire grâce à notre engagement personnel et solidaire », rappelle ce mouvement.

A coté des dispositifs sécuritaires mis en place par le gouvernement, des différents appels à la non violence se sont multipliés pour sensibiliser les populations sur la paix.

Dans la foulée, le MJPP venait de finir une tournée nationale dans le cadre de son forum des jeunes pour la paix. Ils ont sillonné les différentes préfectures pour apporter le message de paix aux populations surtout à la jeunesse qu’ils pensent être souvent objets de manipulation politique lors des moments électoraux.

« Nous prenons résolument le chemin de la non-violence. Nous serons désormais les promoteurs de la non-violence, de la paix et les gardiens de nos biens publics. Un Togo sans violence est un pays développé, uni et prospère », a souligné Johaness Makouvia, président du MJPP.